François Kamano : "Il (Éric Bedouet) a beaucoup parlé sur moi"

François Kamano : "Il (Éric Bedouet) a beaucoup parlé sur moi"

Le - Interview - Par

Expliquant à L'Équipe ne pas avoir eu de contacts avec l'ancienne ou la nouvelle direction des Girondins, notamment pour finaliser la revalorisation salariale dont on parle depuis octobre, alors qu'il avait prolongé jusqu'en 2021, à la fin 2017, l'ailier gauche guinéen François Kamano partage son amertume.

Il en veut ("Je leur ai dit que ce n'était pas sérieux") aux dirigeants d'avoir été trop gourmands cet hiver pour le vendre à Monaco et accuse le staff de l'ex manager Ricardo Gomes ; dont Éric Bedouet, toujours en poste au club ; de l'avoir pris en grippe.

"Dès qu'on perdait, c'est parce que j'avais la tête ailleurs (...) L'autre (Bedouet) n'était pas un vrai coach. Lui, il a beaucoup parlé sur moi. Peut-être qu'il y prenait du plaisir... Moi, de toute façon, je ne l'écoutais pas, il n'avait rien à dire. J'ai du respect pour lui et ce qu'il a fait pour le club, mais à un moment il faut dire les choses. Il m'a dit qu'il m’aimait bien, mais c'est pour ça qu'il m'a mis sur le banc ? (...) Ricardo m'avait dit qu'il pensait que j'étais parti à Monaco. Je lui ai répondu qu'il ne pouvait pas me laisser de côté comme si j'étais sanctionné. (...) Les supporters ont dû se dire que je voulais lâcher le club."

François Kamano : "Il (Éric Bedouet) a beaucoup parlé sur moi"

Contenu sponsorisé

En continu