François Kamano regrette de ne pas être allé à Monaco et attaque Ricardo

François Kamano regrette de ne pas être allé à Monaco et attaque Ricardo

Le - Interview - Par

Homme le plus décisif (12 buts et 4 passes, toutes compétitions confondues) de la saison 2018-19 des Girondins de Bordeaux, mais en panne de but en Ligue 1 depuis début décembre 2018, François Kamano (22 ans, sous contrat jusqu'en juin 2021) a marqué le premier but de l'ère Paulo Sousa (1-1), contre Rennes.

L'ailier Guinéen, répondant à L'Équipe, est revanchard et il voit d'un bon œil le changement de coach et de méthodes, lui qui avait fini par ne plus s'entendre avec Ricardo Gomes, et attaque même le Brésilien.

Voici d'abord ce qu'il déclare sur sa méforme des dernières semaines et son regret de ne pas avoir pu partir du FCGB en janvier :

"L'efficacité, ça vient après le mental. Il faut avoir le moral et être bien dans sa tête pour jouer. Avec l'histoire du mercato et ce qui s'est passé derrière, je n'ai pas été aidé. Ce qu'il s'est passé ? Monaco était intéressé. C'était pour moi une bonne opportunité, mais ça ne s'est pas fait."

Accusant aussi Ricardo et son staff (dont Éric Bedouet, toujours en poste comme préparateur physique) d'avoir "profité (du contexte) pour (l')enfoncer", l'ancien bastiais montre également les crocs pour dénoncer le travail fait avant l'arrivée de Paulo Sousa : "Avec ce staff, je ne pouvais pas prendre de plaisir. Les trois derniers mois, c'était chaque jour la même chose : toro et c'est fini. Tu ne transpirais même pas à l'entraînement. En une semaine avec Paulo Sousa, on a déjà vu la différence". 

Kamano charge également... Bedouet : "Ce n’était pas un vrai coach. Ce n’est pas la première fois qu’il se comporte comme ça. À chaque fois qu’il a dû prendre la relève, assurer une transition, il m’a mis sur le banc".

Sympa...

François Kamano regrette de ne pas être allé à Monaco et attaque Ricardo

Contenu sponsorisé

En continu