Florian Brunet : "Pour moi, quelque part, Paulo Sousa a lâché"

Florian Brunet : "Pour moi, quelque part, Paulo Sousa a lâché"

Le - Interview GA - Par

Invité pendant toute l'émission (ou presque) 'Girondins Analyse' de ce soir, Florian Brunet, porte-parole des Ultramarines Bordeaux 87 - dont on vous retranscrira tous les propos bientôt -, a expliqué que, pour lui, parler de Paulo Sousa n'était pas le principal sujet dans la très grave crise du FCGB.

Il craint aussi que le coach portugais n'ait... lâché dans ce contexte :

"Pour moi, quelque part, Paulo Sousa ne croit plus au projet. Il a cru en DaGrosa et en Varela, mais s'est rendu compte qu'ils étaient des escrocs. Puis il a essayé de parler à Longuépée et il a eu Macia dans les pattes... Sousa, je le connais, et je sais notamment qu'il aime bien Twitter - même si c'est un peu un déversoir de haine, aussi -, mais regardez depuis quand il n'a plus tweeté. Paulo Sousa, il est venu pendant 6 heures au local - de 20 heures à 2 heures du matin -, on a pu le cerner. Il aime beaucoup le ballon. Après, il aime aussi beaucoup le pognon, donc je ne veux pas l'idéaliser, mais humainement ça ne trompe pas et il respire le foot. DaGrosa et Varela sont les derniers des pourris, mais Sousa tient la route. Sauf qu'il est désarmé, déconnecté et en a plein le cul. Sousa a lâché, comme Blanc en 2010, donc l'équipe lâche. J'adorerais parler de Sousa, du jeu, du football, de la défaite à Pau en Coupe de France, mais les enjeux sont au-dessus et ne sont plus ça. C'est la survie de l'institution l'enjeu."

Retranscription d'RIG faite par nos soins

Florian Brunet : "Pour moi, quelque part, Paulo Sousa a lâché"

Contenu sponsorisé

En continu