Florian Brunet : "On veut que les dirigeants de KS expliquent leur projet"

Florian Brunet : "On veut que les dirigeants de KS expliquent leur projet"

Le - Ultramarines - Par

Fermeture du Virage Sud par la LFP, incidents de Bordeaux - Nîmes, combats des Ultramarines pour l'avenir du FCGB, Florian Brunet (porte-parole des UB 87) refait le point sur tout ça, dans Sud Ouest.

"On est arrivé au point de non-retour. (...) Frédéric Longuépée doit partir. (...) Nous sommes en contestation pacifique et spontanée. (...) On attaque notre liberté d'expression, une première dans notre histoire, alors qu'on a acquis une légitimité depuis 32 ans. Longuépée a décidé d'interdire les banderoles de façon autoritaire alors que la police n'a rien trouvé à redire. (...) David Lafarge, directeur de la sécurité des Girondins, a refusé de devenir le bras armé de FL, il est en arrêt maladie, comme d'autres salariés. (...) On veut protéger Paulo Sousa et son équipe, pour qu'ils continuent à développer cette flamme, et on veut que les dirigeants de King Street viennent nous expliquer leur projet.

(...) DaGrosa et Varela sont des escrocs, ils ont joué avec l'argent d'autres et l'amour du peuple pour le club. Mais nous ne sommes pas en croisade contre KS. Ce combat est un choix du comité directeur des Ultramarines (30 personnes) pour éviter des dégâts irréversibles. On ne lâchera pas."

Florian Brunet : "On veut que les dirigeants de KS expliquent leur projet"

Contenu sponsorisé

En continu