Florian Brunet : "On sera fixé dans les prochaines semaines"

Florian Brunet : "On sera fixé dans les prochaines semaines"

Le - Économie - Par

Au cours d'un long entretien avec la radio locale GOLD FM, le porte-parole des Ultramarines, Florian Brunet, a fait le point sur la situation financière aux Girondins de Bordeaux. La volonté de King Street et le rendez-vous avec la DNCG posent des questions, et les réponses sont à venir...

"Les problèmes financiers, on va vite avoir les réponses. Il va falloir que King Street rassure très rapidement la DNCG et lui amène des garanties. La DNCG est là pour ça. Elle est là pour contrôler la viabilité des projets financiers du club, et elle validera ou non la pertinence de King Street sur cette question-là. On sera fixé dans les prochaines semaines. [...] Une vraie inquiétude ? Oui et non, car il y a effectivement un trou financier énorme, ce n'est un secret pour personne. Ce trou a sans doute dû être fortement accentué par cette crise que l'on connait (coronavirus), même si là tous les clubs sont sur un pied d'égalité.

On constate également qu'il y a une masse salariale, que ce soit au niveau des joueurs, des jeunes joueurs, du nombre de salariés, qui est énorme par rapport à il y a deux ans. Cette situation est très critique, c'est à King Street de l'assumer. La puissance financière de King Street est incontestable, et maintenant on va vraiment savoir s'ils veulent réellement maintenir le club à flots. On aura cette réponse très vite. Mais ça c'est quelque chose qui nous dépasse un peu, on peut difficilement agir. Ne pas être inquiet, ce serait être trop naïf, mais ce n'est pas vraiment pour nous l'urgence et ce sur quoi on peut intervenir.

Retranscriptions faites par nos soins

Florian Brunet : "On sera fixé dans les prochaines semaines"

Contenu sponsorisé

En continu