Florian Brunet : "Le combat aura été, quoi qu’il arrive, d’une grande utilité !"

Florian Brunet : "Le combat aura été, quoi qu’il arrive, d’une grande utilité !"

Le - Interview GA - Par

Vendredi soir dernier (le 28/09), dans l'émission radio 'Girondins Analyse', sur R.I.G (podcast complet disponible ICI), le porte-parole des Ultramarines Bordeaux 87, Florian Brunet, était notre invité, venu en studio. Et alors que la vente du club des Girondins d'M6 au fonds d'investissement américain GACP n'a jamais semblé si proche, Florian revenait sur le dur combat des UB 87 contre cette cession.

« Déjà, il faut bien aussi savoir que la ligne qui a été choisie par le groupe l’a été par le directoire, qui représente une trentaine de personnes, issues de toutes les générations, de 22-23 ans à quasiment la cinquantaine. Et cette décision a été prise à l’unanimité. Donc quand on se fait taper dessus ; voilà… Excusez-nous, mais il y a juste les 30 personnes les plus représentatives de l’histoire du Virage Sud qui ont pris cette décision, en leur âme et conscience, pour qu’on mène le combat et le porte. (…) Ce combat, tout le monde a eu son rôle dedans, même les pro-GACP après tout, ceux qui nous ont contredit et ont aussi participé aux débats. Mais quoi qu’il arrive, on peut être fiers, nous Bordelais, de ne pas avoir laissé notre club être vendu dans n’importe quelles conditions, sans rien dire. Quoi qu’il se passe après, on aura influé sur le cours de l’histoire, le peuple bordelais peut être fier d’avoir eu cette utilité en montrant que le FCGB c’était un club à part. Continuons comme ça ! Le combat aura été, quoi qu’il arrive, d’une grande utilité ! »

Florian Brunet : "Le combat aura été, quoi qu’il arrive, d’une grande utilité !"

Contenu sponsorisé

En continu