F. Grenet "interloqué" par l'attrait des latéraux modernes pour l'attaque

F. Grenet "interloqué" par l'attrait des latéraux modernes pour l'attaque

Le - Anciens - Par

Questionné par 'Top Girondins', sur la radio ARL, l'ex latéral droit du FCGB, François Grenet, s'est vu demander ce qu'il pensait des latéraux actuels dans le foot et surtout de ceux des Girondins.

Sa réponse :

"Je supporterai les Girondins à vie, car c'est mon club, je m'y identifie, il me passionne - mais comme d'autres le sont -. J'ai eu la chance et le privilège d'être un acteur des Girondins à une vraie belle époque, mais avec mes nouvelles occupations et mes enfants je ne regarde pas tous les matches ; je l'avoue ; et cette saison, je n'ai pas encore vu un match entier d'eux. Mais l'an dernier, de ce que j'ai vu, à Bordeaux comme ailleurs, je trouve que... En fait, il y a des modes tactiques et les rôles et les profils des latéraux évoluent. Il y a eu la mode des joueurs physiques, comme au Milan AC, et puis celles des petits vifs, comme au Barça. Maintenant, la mode est au 3-5-2, donc les profils des latéraux évoluent encore. Moi, j'ai été marqué, en général, par le fait que les latéraux ils soient toujours portés vers l'avant. Pourtant, quel que soit le schéma, tu es défenseur avant tout, donc ton premier rôle est de bien défendre, avant de peut-être aller apporter offensivement. Or, je suis parfois interloqué par le comportement tactique et la pauvreté de la compréhension défensive des latéraux actuels."

F. Grenet "interloqué" par l'attrait des latéraux modernes pour l'attaque

Contenu sponsorisé

En continu