F. Brunet : "Nous lui avons simplement dit que nous ne lâcherons jamais"

F. Brunet : "Nous lui avons simplement dit que nous ne lâcherons jamais"

Le - Ultramarines - Par

Sud Ouest a consacré un article à la manifestation des Ultramarines Bordeaux 87, ce jour, au Haillan, contre la direction des Girondins de Bordeaux et surtout le président délégué actuel, Frédéric Longuépée. Un rapide entretien a d'ailleurs pu avoir lieu entre des leaders ultras girondins et FL.

Inquiet pour l'avenir du club - déchiré par des conflits internes et des luttes à son sommet (un actionnariat où King Street va évincer GACP) - et aussi pour le futur du Virage Sud, Florian Brunet, porte-parole des UB 87, explique ainsi, sur Twitter :

"Nous n’étions pas là pour l’écouter. Après un an d’un dialogue méprisant, il est aujourd’hui impossible. « Je n’ai jamais reçu de menaces de mort » seront ses seules paroles. Nous lui avons simplement dit que nous ne lâcherons jamais et qu’il devait partir. #LonguépéeDémission

Sachez également que ces gens qui salissent notre club appellent la police quand les enfants du FCGB viennent à sa maison, nous ferment la porte comme si nous avions l’habitude de casser. Vous n’êtes pas le FCGB, le Haillan n’est pas chez vous. Honte à vous ! #LonguépéeDémission"

Par ailleurs, SO rapporte le message des Ultras ("Nous étions là bien avant vous et serons là bien après… Longuépéé, Thiodet, vous n’êtes qu’une virgule honteuse d’une glorieuse histoire… Nous ne lâcherons rien, nous ne lâcherons jamais…") et précise ajoute enfin : "Selon la police municipale du Haillan, rapidement intervenue sur place, les Ultras bordelais étaient une centaine. Ils se sont dispersés dans le calme, sans qu’aucun incident ne soit à déplorer".

F. Brunet : "Nous lui avons simplement dit que nous ne lâcherons jamais"

Contenu sponsorisé

En continu