Éric Bedouet : "Il y a des joueurs pas au top à l'entraînement, mais compétiteurs en match..."

Éric Bedouet : "Il y a des joueurs pas au top à l'entraînement, mais compétiteurs en match..."

Le - Interview - Par

Satisfait de la jeune charnière Jules Koundé - Vukasin Jovanovic (ce dernier remplaçant Pablo Castro, blessé), l'entraîneur adjoint et préparateur physique des Girondins de Bordeaux, Éric Bedouet, a plus spécialement parlé du serbe, en conf' de presse :

"Vuka, c'est très bien, avec Jules. Dans tout ce qu'il fait, il y a une bonne complémentarité, et c'est bien d'avoir trois défenseurs - et même quatre avec Igor Lewczuk, qui est toujours là, avec une mentalité extraordinaire dans le travail -... Mais Vuka c'est bien. Il était très choqué après le match à Nice, par rapport au penalty sifflé, dont il se sentait responsable. Il n'était pas bien du tout, mais je lui ai dit de ne pas voir les choses comme ça, qu'il n'avait pas à se reprocher ça, qu'il n'avait pas fait faute ou quoi et que c'était une interprétation incompréhensible. Vuka, c'est un compétiteur, et là il montre sa valeur, ce qui est une bonne chose, car on va avoir besoin de pas mal de défenseurs jusqu'à la fin de la saison.

Son évolution ? Quand on l'a vu arriver, il était très bien, et les premiers matches qui ont suivi c'était pareil. Après, c'est juste une question d'association, et puis d'investissement à l'entraînement. C'est très particulier. Certains entraîneurs sont très attentifs à l'investissement aux entraînements, d'autres un peu moins, et ça se joue là-dessus... Vuka, c'est un joueur de match. Il y en a des comme ça. On avait Carlos Henrique : pareil, un compétiteur, il ne jouait que les matches et dans les matches il ne se loupait jamais, mais à l'entraînement... Encore que, j'ai pris cet exemple mais en fait c'est différent. En tout cas, il y a des joueurs qui ne sont pas au top à l'entraînement mais en match c'est des compétiteurs. Et je pense que Vukasin va devoir évoluer dans ce sens-là, mais là on le découvre encore. On le connait peu encore, Vuka, il a une sensibilité. Après Nice, ça m'a surpris, il disait que la défaite était de sa faute. Et j'ai dû lui dire que non, c'était juste un fait de jeu, une décision contre nous... C'est comme ça. Mais lui, il fait bien son travail, il est en gros progrès, motivé et tout : c'est très, très bien."

Bordelais depuis 2017, le défenseur central international Espoirs de 22 ans formé et révélé à l'Étoile Rouge de Belgrade vient de passer la barre des 30 matches disputés avec le FCGB, lui qui avait été prêté à Eibar pendant quelques mois en janvier dernier... sans jouer une seule minute en pro avec le club espagnol ! Le N°14 des Marine et Blanc, acheté pour 3.5M€ au Zenit Saint-Pétersbourg, est sous contrat jusqu'en juin 2021.

Éric Bedouet : "Il y a des joueurs pas au top à l'entraînement, mais compétiteurs en match..."

Contenu sponsorisé

En continu