Didier Tholot : "Le bonheur, c'est d'être debout dans ce stade (Anfield)"

Didier Tholot : "Le bonheur, c'est d'être debout dans ce stade (Anfield)"

Le - Anciens - Par

Encore pour Gold FM, l'ancien attaquant des Girondins de Bordeaux, Didier Tholot, se rappelle d'un (autre) grand moment de sa carrière dans le foot ; quand il a été à Anfield en tant qu'entraîneur du FC Sion (Suisse) :

"En tant que joueur, j'avais toujours voulu essayer de jouer à Liverpool, de jouer dans ce stade-là. Et lors du tirage au sort des poules de l'Europa League, en 2015, on tombe sur Bordeaux, Liverpool et le Rubin Kazan. On va donc à Liverpool le 1er octobre. Il se trouve qu'à ce moment Liverpool marche un peu sur l'eau, donc mon président me dit d'aller les voir trois jours avant et on affrète un avion pour leur match à Southampton.

Alors on s’assoie dans la tribune pour les observer, et à la mi-temps il y a 4 à 0 pour eux... Puis ça fait 5-0 et en rentrant à Sion tu te dis : 'On va se faire bouffer, dans cet amphithéâtre magique'. Finalement, on fait 1-1 à Liverpool alors qu'on était mené au bout de 3 minutes, mais au-delà du résultat le bonheur c'est d'être debout dans ce stade-là, avec ces chants au début du match. Ce stade, pour moi, il représente toutes les valeurs du football, avec le public, les gens, les chants. Et toi, tu te retrouves là, en tant qu'entraîneur, dans ce petit carré, à côté de l'entraîneur. Donc ça reste un grand moment, à la fois un rêve que j'accomplissais - car j'avais toujours voulu jouer dans ce stade - et une histoire qui se termine bien, car on ne perd pas, à Liverpool. Pour moi, en tant qu'entraîneur, c'est assez magique."

Retranscription faite par nos soins

Didier Tholot : "Le bonheur, c'est d'être debout dans ce stade (Anfield)"

Contenu sponsorisé

En continu