Des départs toujours espérés d'ici le 31/01, plus un attaquant en prêt ?

Des départs toujours espérés d'ici le 31/01, plus un attaquant en prêt ?

Le - Mercato - Par

Réduire l'effectif pour satisfaire la DNCG et recruter un buteur, volonté sportive première du coach Paulo Sousa depuis longtemps. Telles étaient et... sont toujours les priorités du mercato de janvier 2020 des Girondins de Bordeaux. Un mercato que Sousa, en décembre dernier, présentait comme "très important pour le club".

Sauf que, à une dizaine de jours de la fin du marché hivernal des transferts, le coach Portugais et surtout la direction du FCGB ont encore beaucoup de travail... mais pas de marge de manœuvre financière, car pas encore de ventes réalisées comme attendu. Alors, selon Sud Ouest, et en toute logique, l'attaquant qui pourrait quand même venir d'ici fin janvier et la clôture du mercato serait un joueur prêté pour 6 mois. En attendant l'été pour vraiment recomposer l'effectif.

Pour l'instant, le FCGB a recruté le joueur offensif polyvalent de Reims Rémi Oudin (1M€ + 1 de bonus + 8M€ l'été prochain) et a prêté son jeune milieu offensif Yassine Benrahou à Nîmes avec une option d'achat à 1.5M€ (+ 15% à la revente). Ce n'est pas exactement ce qui était prévu, notamment au niveau des départs, où des sorties pour Paul Baysse, Samuel Kalu, Jonathan Cafu, Youssouf Sabaly, Maxime Poundjé, François Kamano voire Pablo Castro sont toujours recherchées.

Le jeune latéral italien Raoul Bellanova pourrait lui retourner dans son pays, via un prêt (avec option d'achat ?) du côté du Hellas Vérone ou de l'Atalanta Bergame.

Des départs toujours espérés d'ici le 31/01, plus un attaquant en prêt ?

Contenu sponsorisé

En continu