Daniel Riolo : "Pourquoi les joueurs étaient cuits à la 60ème ?!"

Daniel Riolo : "Pourquoi les joueurs étaient cuits à la 60ème ?!"

Le - Médias - Par

Dans 'L'After Foot', dimanche soir, l'éditorialiste Daniel Riolo a, au-delà de ses doutes et craintes pour le présent et l'avenir des Girondins de Bordeaux, donné ses opinions sur le FCGB - Marseille (0-0, J22 de la Ligue 1 2019-20) qui venait de se dérouler :

"C’était une affiche très triste, avec deux équipes qui ont surtout pensé à ne pas perdre. Mon deuxième point, c'est de constater, de façon étonnante, que les joueurs étaient cramés aussi vite, en seconde période, aussi fatigués. Je ne sais pas comment on se prépare dans notre championnat, mais visiblement on ne peut pas faire des matches pleins... Très bien.

(...) Bordeaux - Marseille, ça ressemblait là à une belle affiche... Et moi, vous connaissez mon credo - même si les gens disent que je critique beaucoup -, je suis le grand naïf qui crois toujours qu'il va se passer quelque chose, qu'on va passer une bonne soirée. Comme chaque semaine, j'étais au taquet ! Mais là, non, on s'est fait chier. Alors que, traditionnellement, un Bordeaux - OM c'est important... Mais là, non. Et j'aimerais comprendre pourquoi les joueurs étaient cuits à la 60ème ! Les Bordelais, ils ne jouent qu'un match par semaine, mais ils ne tenaient pas debout. C'est quoi le problème ? Je ne comprends pas. Ce n'est pas normal, car un sportif de haut niveau qui s'entraîne tous les jours doit être au top une ou deux fois par semaine. En France, il y a un souci de préparation et on ne fait pas ce qu'il faut pour être performant je crois, donc aucune explication ne me convaincra.

(...) Je pense que le niveau de la Ligue 1 est de pire en pire. Il y a un affaissement, un appauvrissement de la qualité technique, c’est absolument indéniable. (...) Mais je trouve au moins que Bordeaux, par moment, a eu la volonté de mettre un peu le feu. Ils ont même été globalement un brin supérieur à Marseille, quand même. Enfin, le match était très triste, je ne sais pas quoi dire sur le jeu, alors on va parler de compta, pour les Marseillais, qui vont je pense finir sur le podium sans trop de soucis tant la Ligue 1 est faible. Mais la suite ? N'y pensons même pas..."

Retranscriptions faites par nos soins

Daniel Riolo : "Pourquoi les joueurs étaient cuits à la 60ème ?!"

Contenu sponsorisé

En continu