Daniel Riolo : "Il ne faut pas inventer des choses ou se raconter des histoires sur ce match"

Le - Médias - Par

Sur l'antenne d'RMC, dans 'L'After Foot' d'hier soir, Daniel Riolo a donné son avis sur le succès de Paris (1-0) à Bordeaux, terminant la 34ème journée de Ligue 1.

 

"Ce soir (hier, NDLR), je crois que Paris - qui n'a pas fait son match de l'année... - a joué a 60-65% d'implication ; ou à un petit 3/4, allez ; en allant au moins jusqu'au bout dans un bon état d'esprit pour faire un gros match et enquiller encore une victoire, grâce à des individualités, comme Areola. Emery a encore modifié son milieu de terrain, l'équipe a joué dans un faux 4-3-3 ; donc bon... Franchement, au terme de la saison, quand t'es déjà champion, comme ça, avec un Bordeaux, en face, qui fait un match plein, dans l'intensité... Mais Paris gagne, encore une fois ; voilà. Je sais que toute l'année j'en parle, du niveau d'exigence, mais quand tu as atteint l'objectif, c'est dur de tirer des enseignements du match d'après. Je n'ai pas envie de demander plus à ce PSG, je ne trouve pas ça juste.

 

Par contre, sur ce genre de matches-là, Bordeaux a une opportunité à saisir. D'abord pour obtenir une victoire de prestige, car leur saison est plus que moyenne. Qu'ils soient en Europa League, je n'y crois pas une seconde, et je n'y croyais pas avant le match. Après, il ne faut pas inventer des choses ou se raconter des histoires sur ce match : pour moi, il n'y avait aucun enjeu, rien - même si on doit essayer de vendre quelque chose -. Et vu cela, franchement, on aurait pu avoir un match bien plus pourrave ! (...) Je pense que, cette saison, les supporters bordelais ont déjà vu leur équipe largement moins en jambes et beaucoup moins dans l'intensité. Mais là, pour Bordeaux, le plus intéressant c'est la vente du club... (...) Mais là où je suis agacé, si je suis supporter de Bordeaux, c'est de voir que les joueurs sont capables, contre Paris, de mettre cette intensité et cette implication alors que dans plein d'autres matches qu'ils auraient pu gagner ils ont joué en touristes et ont gâché leur saison. Ce sont pourtant les mêmes joueurs... et notamment Malcom, qui a bien sacagé sa saison. Après, ça ne me surprend pas, mais si je suis à la place de Poyet et, encore plus, d'un supporter des Girondins, franchement, c'est très énervant ! Pour un supporter, perdre contre le PSG c'est pas grave, mais voir que son équipe n'est pas capable de rejouer comme ça contre les autres équipes c'est méga frustrant."

Daniel Riolo : "Il ne faut pas inventer des choses ou se raconter des histoires sur ce match"

En continu