Clément Carpentier : "Ce que je me demande, c'est : 'Qui va incarner le club médiatiquement ?'..."

Clément Carpentier : "Ce que je me demande, c'est : 'Qui va incarner le club médiatiquement ?'..."

Le - Interview GA - Par

Journaliste pour '20 Minutes', et suivant notamment les Girondins de Bordeaux, Clément Carpentier était invité de l'émission radio 'Girondins Analyse' de lundi (diffusée sur R.I.G). Assez optimiste à propos de Frédéric Longuépée, le futur président du club, Clément Carpentier se pose quand même des questions sur la capacité des dirigeants, sous GACP - King Street, à bien communiquer.

"Dans la communication, c'est vrai que Joseph DaGrosa dit souvent un peu tout et son contraire depuis le début, dans ses interviews. Mais les repreneurs américains, il faut bien se dire que ce sont des financiers, et pas des gens du foot ou des médias. Donc ne sous-estimons pas ça... Ils ne connaissent sans doute pas trop les codes de ces mondes-là, dont celui - c'est vrai - de la langue de bois. Ils ne sont pas habitués à ça. Mais est-ce si mal que ça, après tout ? Au moins, ils disent les choses, même s'ils n'ont pas encore la culture foot et média ; et qu'ils peuvent être naïfs sur la portée des déclarations, les reprises qui en sont faites, et surtout les rèseaux sociaux qui s'en emparent très vite pour réagir.

(...) Mais ce que je me demande, quand même, c'est : 'Qui va incarner le club médiatiquement ?'... À la fois auprès des supporters girondins et du grand-public. C'est quand même très important ça, surtout avec des actionnaires étrangers. Avant, on avait Claude Bez, évidemment, on a eu Jean-Louis Triaud pendant 20 ans. Stéphane Martin - le pauvre a fait tout ce qu'il a pu, et a beaucoup donné, dans un contexte très difficile ; il va pouvoir souffler - ne restera pas assez longtemps pour marquer le club, mais il a une grande culture foot et surtout des Girondins. Ça compte ça, pour l'image. Alors, je sais que Joe DaGrosa a un projet pour ça, avec des anciens joueurs, et ça ne demande qu'à sortir des cartons, mais on verra...

Le rôle d'Hugo Varela ? Il y a beaucoup de fantasmes sur cet agent, d'histoires, de casseroles. Sa réputation est faite, mais on verra bien son action, à terme. En tout cas, il est le principal conseiller de GACP, et ça ce n'est pas près de changer."

Clément Carpentier : "Ce que je me demande, c'est : 'Qui va incarner le club médiatiquement ?'..."

Contenu sponsorisé

En continu