Claire Lavogez revient sur ses débuts à Hénin-Beaumont et Montpellier

Claire Lavogez revient sur ses débuts à Hénin-Beaumont et Montpellier

Le - Interview - Par

Dans le podcast diffusé par le club, Claire Lavogez est revenue sur deux passages de son début de carrière :

Au club d'Hénin-Beaumont

"Quand j'arrive à Hénin-Beaumont, je ne pense pas encore être sur un cursus professionnel, mais les primes de matchs ont commencé à arriver. J'avais 16 ans, c'est toujours bien de recevoir ces primes. Je ne me dis pas que je peux être professionnelle. Les clubs de D1 n'étaient pas professionnels non plus, il n'y avait que Paris, Lyon et Montpellier. Mais sinon, je ne savais pas que je pouvais gagner ma vie en jouant football."

À Montpellier

"Quand je suis arrivée à Montpellier, ça a tout changé. J'étais inscrite à la FAC de sport, j'avais eu mon BAC. Dans ma tête, j'avais une vie comme tout le monde, mais en même temps je joue au football. On pouvait vite se rendre compte que lorsqu'on veut vraiment être professionnelle, il faut faire un "choix". [...] Au moment où je croise Hoda Lattaf, Ophélie Meilleroux, ces filles avaient une dizaine d'année de plus que moi. Je sentais que c'était vraiment professionnel. Elles ont fait une carrière, Hoda a joué à Lyon, etc. On s'y identifie un peu et on veut le faire aussi." 

Retranscriptions faites par nos soins

Claire Lavogez revient sur ses débuts à Hénin-Beaumont et Montpellier

Contenu sponsorisé

En continu