Cédric Carrasso : "Mes blessures ? Chaque fois, je suis revenu plus fort"

Cédric Carrasso : "Mes blessures ? Chaque fois, je suis revenu plus fort"

Le - Anciens - Par

Concentré, désormais, sur sa reconversion, hors du football, l'ancien gardien de but des Girondins de Bordeaux, Cédric Carrasso, raconte à Winamax les meilleurs et pires souvenirs de sa carrière sur le terrain :

"Si je devais résumer ma carrière en un mot ou en un moment ? En un mot : émotions. C’est ce qu’il y a de plus important. Je suis partagé entre les émotions et l’adrénaline, c’est ce qui a rythmé ma carrière. (...) Si je devais ressortir un grand moment, ce serait ma première sélection en Équipe de France, contre la Pologne. C’est peut-être là le moment le plus important dans une carrière professionnelle, être dans un onze de départ pour représenter ton pays... C'est une fierté

Mes pires moments ? J’ai eu trois graves blessures dans ma carrière : une au tout début, une au milieu et une à la fin. À chaque fois, je suis revenu encore plus fort. Il n’y a pas de recette miracle, je pense que mon plus grand avantage a été ma capacité à pouvoir me détacher du football, comme je le fais maintenant. La blessure, pour un sportif, c’est la pire des choses. (...) Certains s’effondrent lors d’une grosse blessure, alors que moi je prenais ça comme des vacances mentales."

Cédric Carrasso : "Mes blessures ? Chaque fois, je suis revenu plus fort"

Contenu sponsorisé

En continu