Carlos Henrique raconte sa venue au FCGB, ses débuts et le rôle de Ricardo

Carlos Henrique raconte sa venue au FCGB, ses débuts et le rôle de Ricardo

Le - Anciens - Par

En discussions avec 'Girondins News', via Instagram, l'ex défenseur central de nos Girondins de Bordeaux, Carlos Henrique, raconte comment se sont passés sa venue en Europe et à Bordeaux puis ses débuts au FCGB, en 2005, après sa formation et ses débuts pro à Flamengo.

Il souligne notamment l'importance du manager Ricardo Gomes :

"Quand on commence à jouer au foot, au Brésil, on rêve tous de venir jouer en Europe, car on sait que c’est là où il y a les meilleurs joueurs. Alors, moi, quand j’ai commencé à jouer à Flamengo, j’avais une piste en Turquie, pour rejoindre une grosse équipe turque dont les dirigeants parlaient avec mon agent et avec moi, au Brésil. Mais, avec ma famille, surtout mon papa, et l’entraineur de Flamengo, on s'était dit que j'avais un gros potentiel, même pour devenir un joueur de la sélection brésilienne, et que je n'allais pas aller en Turquie car je devais jouer à Flamengo pour partir dans une meilleure équipe en Europe. Puis, quelques mois après, j’ai reçu la proposition de Bordeaux, et là j’ai tout de suite accepté, car grâce à Savio, aussi ex joueur de Flamengo, qu’on adorait, on connaissait Bordeaux. Donc, j’ai accepté tout de suite ce défi.

https://www.zupimages.net/up/20/21/qnw4.png

(...) Ricardo avait déjà été mon entraineur à Flamengo, mais il n'était resté que quelques mois. Il avait dit à mon papa, avec qui il parlait beaucoup, que j’étais un très bon défenseur, que j’allais réussir en Europe et que je n’allais pas rester très longtemps au Brésil. Cependant, à Bordeaux, Ricardo voulait un défenseur plus expérimenté, et il était sur Fabão, de São Paulo, mais lui avait repoussé l’offre des Girondins. Flamengo était en difficulté financière, alors le directeur sportif Charles Camporro a appelé le président, pendant que Ricardo me disait que la France c'était un niveau différent du Brésil et que je mettrai du temps pour jouer, qu'il fallait que je sois patient, mais qu'il croyait en mon potentiel. Pendant les premiers mois, après avoir accepté ce défi, j’ai fait beaucoup de travail musculaire, pour être plus tonique et costaud, car je me souviens que dès le premier match que j’ai joué, contre Sochaux à domicile, les joueurs n’arrêtaient pas de courir partout et je me demandais où j'étais (rire) ! Ricardo m'avait demandé mes impressions, je lui avais dit que je ne m'étais pas trouvé bon, mais que je savais que j’allais y arriver, car je voulais lui prouver que j’allais être titulaire avant les six mois qu'il m'avait fixés. Lui, il avait rigolé, mais à force de travailler, de m'entraîner, j'avais prouvé et j'étais devenu titulaire avant les six mois. Cette saison, on termine 2èmes, avec la meilleure défense du championnat. C’était vraiment spécial pour moi."

Retranscriptions faites par nos soins

Voir cette publication sur Instagram

LIVE HENRIQUE

Une publication partagée par Girondins News (@girondins.news) le

Carlos Henrique raconte sa venue au FCGB, ses débuts et le rôle de Ricardo

Contenu sponsorisé

En continu