Cambot : "Toute joueuse de football aimerait vivre de sa passion, mais il ne faut pas se mentir"

Cambot : "Toute joueuse de football aimerait vivre de sa passion, mais il ne faut pas se mentir"

Le - Interview - Par

Contactée par Women Sport Gallery, Sarah Cambot, buteuse des Girondins, parle de sa réalité du quotidien et de celle des ses coéquipières, car malgré une accession de D2 en D1 après la transformation de l'ES Blanquefort en section féminine du FCGB, les joueuses ne sont pas professionnelles et travaillent/étudient donc à côté.

« Il faut quand même dire qu’il est très compliqué de vivre du foot, mais bien sûr que c’est un rêve d’enfant. Toute joueuse de football aimerait vivre de sa passion, mais il ne faut pas se mentir et garder en tête que c’est très difficile à atteindre. Il y a beaucoup d’appelées et peu d’élues, mais si on me le propose, il est évident que j’accepte.

(...) Je suis animatrice périscolaire en maternelle avec des tranches d’âges de 3 à 6 ans. A coté de ça j’ai en charge avec deux autres éducateurs une section U13 aux Girondins de Bordeaux. Éducatrice est quelque chose qui m’intéresse énormément, encore plus dans le foot. Je suis en train de me former pour ça, je vrais prendre mon temps pour passer les diplômes car je souhaite encore jouer mais c’est vraiment par là que je continuerai ma carrière. »

Cambot : "Toute joueuse de football aimerait vivre de sa passion, mais il ne faut pas se mentir"

Contenu sponsorisé

En continu