C. Dugarry "dépassé" par "l'individualisme à outrance" des joueurs actuels

C. Dugarry "dépassé" par "l'individualisme à outrance" des joueurs actuels

Le - Anciens - Par

En marge de ses retours sur sa carrière (ses débuts à Bordeaux, Zidane, le Mondial 98, ses regrets), l'ex bordelais Christophe Dugarry explique aussi à Kombini en quoi il ne se reconnait plus - lui non plus - dans le football actuel :

"Quand on voit certaines images, aujourd'hui, de joueurs qui pensent à leurs stats et à leur pomme avant tout, ça me met tellement mal. Parce que, comme je l'ai toujours dit, même si je suis fier de ma carrière, je n'ai pas été un grand joueur mais j'ai eu la chance de jouer avec de très grands joueurs ; au Milan, au Barça, avec l'équipe de France ; et certaines attitudes que je vois... Alors on me dit : 'Le football a changé, la génération aussi', mais il n'empêche que je vois des attitudes qui me filent la gerbe. Et des attitudes que je n'ai jamais ressenti chez un mec comme Zizou, jamais.

Lui, c'était un leader technique, mais un garçon collectif malgré tout. Je n'ai pas envie de faire le vieux con, même si je le suis forcément un peu, ou un vieux réac', mais... Après, chaque génération a ses propres codes et nous on avait les nôtres, qu'il fallait comprendre, mais celle d'aujourd'hui en a d'autres, avec notamment les réseaux sociaux. Moi, sincèrement, je me sens totalement dépassé, voilà... Je ne comprends pas cet individualisme à outrance. Le Ballon d'Or et toutes les récompenses individuelles, je déteste ça. Mais maintenant, le mec qui se comporte mal on va dire : 'Oui, mais il a de l'ambition'. De l'ambition, tout le monde en a. Mais un Mbappé, qui dit toujours qu'il est mature, il l'est tellement qu'il n'a pas le sens du collectif et fait sa crise quand il sort à 5-0 et que Cavani rentre. Ce n'est pas de l'ambition ça, c'est un boulard démesuré. Je suis déçu."

Retranscription faite par nos soins

C. Dugarry "dépassé" par "l'individualisme à outrance" des joueurs actuels

Contenu sponsorisé

En continu