Bruno Fievet : "On est en train de perdre des générations de supporters"

Bruno Fievet : "On est en train de perdre des générations de supporters"

Le - Interview - Par

Demeurant à l'affût pour un rachat des Girondins de Bordeaux, et voulant être un "recours pour sortir de la crise", Bruno Fievet affirme au site Actu.fr que le club actuel perd son identité et son attractivité et son lien avec le peuple bordelais ainsi que l’environnement local :

"Le club est hyper mal géré. (...) C’est un projet purement commercial. (...) C’est d’ailleurs dangereux ce qui se passe actuellement au club car on est en train de perdre des générations de supporters. Comme l’équipe ne fait pas rêver, les jeunes Bordelais s’identifient plutôt au PSG, à l’OL, à l’OM… Ce lien social, on le coupe pour toujours. Les dirigeants ne comprennent pas.

(...) C’est difficile de pouvoir mener un projet quand l’écosystème local n’est pas derrière vous. Si Longuépée reste, le climat en interne va être tel que le sportif va en pâtir. C’est pour ça que je me positionne comme une alternative, mais il y en a d’autres. (...) Je pense que Stéphane Martin, l’ancien président, qui avait fait du très bon travail, pourrait être rappelé. En plus, il connaît bien la maison. Aussi, il y a Jean-Charles Cazes, le directeur du domaine viticole Lynch Bages, qui vient de rentrer au conseil d’administration. Le nombre de prétendants à la présidence des Girondins, je pense que ça ne manque pas. (...) Après, on ne s’improvise pas président."

Bruno Fievet : "On est en train de perdre des générations de supporters"

Contenu sponsorisé

En continu