Antoine Kombouaré : "Ce match contre Bordeaux est peut-être encore plus important, parce que ça urge"

Antoine Kombouaré : "Ce match contre Bordeaux est peut-être encore plus important, parce que ça urge"

Le - Camp Adverse - Par

Antoine Kombouaré, l'entraîneur de Guingamp, joue à nouveau l'apaisement, du moins en public, avant EAG - Girondins de Bordeaux, dimanche (6ème journée de Ligue 1). En amont de ce match où le 20ème du championnat après 5 journées (0 point) va recevoir... le 19ème (4 points), l'ex défenseur du Paris S-G recadre donc les choses sans trop parler du contexte interne des bretons, qu'on dit particulièrement remontés par le fait de jouer face au nouveau club de leur ancien capitaine, Jimmy Briand, parti en très mauvais termes. 

"On a retrouvé de l'énergie, de la force. On sait qu'on a un match de coupe dimanche, un match capital(...) Ils sont tous importants. Après, celui-là l'est peut-être encore plus parce que ça urge. On attend cette victoire depuis tellement longtemps. Dans nos têtes, il faut faire un grand match et tout faire pour le gagner. Et si on n'arrive pas à l'emporter il ne ne faut pas le perdre. Prendre un point, c'est le minimum pour enfin ouvrir le compteur.

(...) Le problème, dimanche, ce n'est pas Jimmy Briand mais comment trouver les solutions pour battre Bordeaux. C'est ce que je m'efforce à faire passer comme message. Et les garçons ont compris. Qu'il soit sur le terrain, à Bordeaux, ou sur le banc, ça nous est égal. Ce qu'on veut, ce sont les trois points. (...) Nos joueurs ont la haine parce qu'on perd et qu'on est dernier. Parler de Briand ce serait se tromper de combat, vraiment."

(Via Le Télégramme)

Antoine Kombouaré : "Ce match contre Bordeaux est peut-être encore plus important, parce que ça urge"

Contenu sponsorisé

En continu