André Penalva : "On va en Chine pour représenter notre club et notre pays"

André Penalva : "On va en Chine pour représenter notre club et notre pays"

Le - U19 - Par

Tel que le président, Stéphane Martin, l'avait révélé il y a un mois, un club... chinois s'intéresse aux Girondins et à leur formation. Ainsi, sur GOLD FM, l'entraîneur des U17, André Penalva, a expliqué comment ses jeunes préparaient leur déplacement en Asie, du 10 au 20 octobre.


« Pour moi, l’objectif sportif c’est bien sûr de montrer ce que l'on sait faire, face à des adversaires d’un autre continent. Il va y avoir deux sélections chinoises, donc c'est intéressant de voir où en sont les Chinois dans leur football, quels types de joueurs, de jeu... On va rencontrer un club anglais, Southampton, et cela est toujours très intéressant, plus un club espagnol de très bon niveau, l’Atletico de Madrid, et un club australien, Adélaïde, et là c'est carrément la découverte, on ne connaît pas le niveau du football australien. C’est une expérience presque extraordinaire pour eux. A 16 ans, ils vont découvrir la Chine. Moi, à 50 ans, je vais aussi la découvrir. Je suis très curieux de voir ce continent, et on va dans une grande ville de 4 millions d’habitants, Zibo. Puis on va découvrir leurs coutumes, leur manière d’organiser le football aussi. On a une responsabilité, on doit leur montrer notre savoir-faire, et d'ailleurs ils attendent de notre part un compte-rendu de notre politique sportive, surtout sur la formation. Ils veulent des conseils, des infos.


On va y aller tranquillement, leur exposer notre travail, mais sans rentrer dans les détails. Ça va leur apporter la possibilité de se confronter à un football différent. On connaît tous le football espagnol, basé sur un jeu dans les intervalles, avec du jeu court, un redoublement de passes, un pressing très collectif. Les Anglais ont eux un jeu assez direct, basé beaucoup sur l’offensive. En fait, mes joueurs vont se confronter à un football qu’ils n’ont pas dans le championnat U17 Nationaux. Tout le monde joue à peu près de la même manière, dans le style français. On va donc en Chine pour représenter notre club et notre pays. On sait que les Chinois ne nous ont pas choisi par hasard, car ils savent notre compétence et connaissent la région, mais on ne se met pas de pression. Il y aura une vingtaine de joueurs, il y aura des jeunes, on va faire tourner, parce que physiquement ça va être dur. Il y a minimum trois matchs et maximum quatre matchs. On part dix jours et tous les deux jours, il y a un match. On partira donc avec beaucoup de joueurs. Quand je leur en ai parlé, ils avaient un peu les yeux émerveillés, mais là ça va, parce qu'on a beaucoup de choses à régler en championnat. Mais, quand même, ça s'approche... »


André Penalva : "On va en Chine pour représenter notre club et notre pays"

Contenu sponsorisé

En continu