Alain Giresse : "Le Ballon d'Or ? Pas quelque chose après quoi je courais"

Alain Giresse : "Le Ballon d'Or ? Pas quelque chose après quoi je courais"

Le - Anciens - Par

Raymond Kopa en 1958, Michel Platini (trois fois de suite entre 83 et 85), Jean-Pierre Papin en 91 et Zinédine Zidane en 98 sont les quatre Français à avoir été élus Ballon d'Or France Football. Mais, en 1982, notre Alain Giresse, le représentant N°1 des Girondins de Bordeaux, a été 'Ballon d'Argent', soit 2ème à ce concours du meilleur joueur de l'année civile. Une drôle de "ligne" à son palmarès que Gigi a pu évoquer ce weekend, dans le Live d’Éric Dagrant, où il était LA star et l'invité d'honneur

"Sur cette Coupe du Monde 82, qu'il remporte avec l'Italie, Paolo Rossi a fini en boulet de canon, marquant 6 buts à partir de ce qui était à peu près les quarts de finale. Donc, vu qu'il a été champion du monde, et en s'appuyant sur cette performance de l'équipe où il évoluait, il a été Ballon d'Or. Et moi, j'ai été nommé Ballon d'Argent. C'est quelque chose qui est tombé quand le classement est sorti, ça m'a évidemment honoré, j'en ai été très fier, bien sûr. Mais, en même temps, ce n'est pas quelque chose après quoi je courais. Car les joueurs de notre période ne couraient pas après ces trophées individuels."

Retranscription faite par nos soins

Alain Giresse : "Le Ballon d'Or ? Pas quelque chose après quoi je courais"

Contenu sponsorisé

En continu