B. Costil : "Attendons peut-être dix journées pour faire un premier bilan"

B. Costil : "Attendons peut-être dix journées pour faire un premier bilan"

Prudent mais ambitieux pour la suite de la saison avec les Girondins de Bordeaux, après le bon match nul (1-1) à Lyon lors de la 4ème journée du début de championnat 2019-20, le gardien et capitaine du FCGB, Benoît Costil, explique en zone de presse que les Marine et Blanc ont encore du travail pour être pleinement compétitifs.

Les mots de l'ancien rennais, âgé de 32 ans et qui vient de prolonger jusqu'en juin 2022 à Bordeaux :

"C’est un bon résultat, car venir à Lyon c’est toujours difficile, ça on le sait. Vous connaissez aussi bien que moi la qualité des joueurs qui composent cette équipe, la qualité de l’équipe globale, donc faire match nul c’est toujours bien. Maintenant, au vu de la physionomie, et ayant eu l’avantage d’être à onze contre dix, je pense qu’on peut peut-être aller gratter cette victoire. Bon, on ne l’a pas fait, mais on est déjà revenu au score, et ça c'est déjà... pas mal, alors on va s’en contenter. Les matches, on les prépare toujours bien, mais après le truc c'est que nous, les joueurs, appliquons plus ou moins bien (sourire)... En tout cas, à chaque match, on prépare notre coup, on travaille comme il faut, même quand on n'est pas bons à l'arrivée ; comme à Angers (défaite 1-3, J1). Là, on a été meilleurs, c'est tout, malgré des pertes de balle et des moments où c'était moins bon. Depuis que je suis à Bordeaux, c’est trois matches nuls à Lyon quand même. L’année dernière (1-1), on était encore plus proches de la victoire et cette fois-ci, moi j’ai le sentiment aussi que, quand même, même si on a profité de notre supériorité numérique, on est plus proches de gagner que de perdre. Maintenant, on fait match nul et on avance petit à petit et calmement. On fera les comptes plus tard.

Ce qu'il nous faut, c’est un peu de temps. On sait tous que dans le football le vrai problème c’est la patience, tout le monde demande beaucoup de choses très vite. Bon, c’est comme ça, on le sait, mais nous on a besoin d’un petit peu de temps et je crois que c’est aussi le cas pour beaucoup d’équipes. Alors on va voir après la trêve et la fin du mercato, avec l'équipe que l'on aura. L'équipe est déjà bonifiée au fur et à mesure et j'espère qu'elle le sera encore. C’est une bonne chose. On sait que nos supporters sont impatients, mais on est en phase avec ça. Nous aussi on est impatients, on a envie d’avoir les meilleurs résultats possibles et de continuer à progresser. En ce moment, comme à Lyon où c'est un point positif du match, on est de mieux en mieux au fur et à mesure des rencontres. Maintenant, à nous d’être réguliers là-dessus, car avec nous, c’était un peu les montagnes russes jusqu’à présent. On ne tire pas encore de conclusions, c'est trop tôt, attendons peut-être dix journées pour faire un premier bilan. On ne saute pas au plafond après le match à Lyon, mais on reste satisfait. On sait qu'il y a, pour l'instant, des équipes en rodage et nous en faisons partie."

En continu