Actualités - Girondins33

Laurent Friconnet : "Petit à petit, j’essaye de mettre un peu ma patte sur la préparation physique"

Le - Féminines  

Depuis cet été, Laurent Friconnet est l'adjoint de Jérôme Dauba comme entraîneur des Girondines, aidant également les jeunes du centre de formation en matière de préparation physique. Sur GOLD FM, il s'est présenté, ainsi que son travail à Bordeaux, lui qui arrive de Limoges :

 

"J’ai suivi un double cursus, à la fois universitaire (STAPS) et fédéral, avec un diplôme d’entraineur et le certificat de préparateur physique professionnel dispensé par la  FFF. La  préparation physique m’a toujours intéressé du fait, je pense, de mon parcours de joueur, trop rapidement arrêté par des graves blessures. J’ai toujours aimé savoir comment j’aurais pu les éviter. Et j'ai, naturellement, la  passion du foot...


http://www.usslfootball.fr/saison/2016-2017/photos/intervention%20de%20laurent%20Friconnet/01.jpg


(...) Mon arrivée à Bordeaux ? Un club comme les Girondins, on n’envoie pas son CV,  c’est le club qui vient vous démarcher. Après, c’est vrai que dans le cadre de  ma formation à Clairefontaine, je suis venu en stage d’observation au  centre de formation, sous la tutelle de Jean-Jacques Gresser, le préparateur physique. Suite à  cela et puis à l’obtention de mon diplôme, mais aussi aux bons résultats de  Limoges, Ulrich Ramé, Patrick  Battiston et Jean-Jacques Gresser m’ont fait confiance et m’ont proposé de venir travailler ici. Pour moi, c’est donc une immense fierté et  un immense honneur d’être aux Girondins. Les  Girondins, c’est un club qui fait rêver, qui fait partie des  trois ou quatre plus grands en France, avec un centre de formation qui est  reconnu depuis des années. Donc c’est un peu un rêve d’intégrer un club comme ça, de participer à son fonctionnement.


(...) Ma priorité reste quand même les filles, où Jérôme voulait quelqu'un pour le seconder, mais je travaille aussi avec les jeunes du centre. Ma venue permet aussi à Jean-Jacques Gresser de prendre un peu plus de recul, pour apporter un peu plus de travail individualisé en U19 et en National 3. Moi, je n’invente  rien, je m’adapte au travail que Jean-Jacques avait l’habitude de faire, et petit à petit j’essaye de mettre un peu ma patte sur la préparation, en amenant aussi de nouvelles méthodes, car la préparation physique est un domaine qui évolue tout le temps. Mais ici, avec toute la compétence qu'il y a, on  ne prend pas les décisions tout seul, car ça se fait de manière commune, et dans l’intérêt des joueurs, pour le futur du club."

Dernières Actualités