Actualités - Girondins33

Jocelyn Gourvennec : "Je m’impose une grande exigence dans mon métier d'entraîneur, depuis le début"

Le - Avant-match  

Nouveaux morceaux du long point-presse de Jocelyn Gourvennec avant Bordeaux - Marseille. Ici, le technicien breton parle de sa manière d'aborder cette affiche chargée d'histoire.


"Il faut le voir de manière positive, c'est un super match à jouer, avec de l'attente. C'est toujours particulier pour les Bordelais - plus que pour les Marseillais, qui pensent plus à leurs matches contre Paris - de jouer Marseille, c'est comme ça, c'est historique. Il y a toujours ça en toile de fond. Mais nous, ce match tombe, dans notre championnat, à un moment on l'on doit relancer la machine, retrouver cette étincelle qui nous a caractérisés pendant de nombreuses semaines et qu'on a moins ces derniers temps. Il faut retrouver ça. Le challenge de invincibilité, on sait qu'on l'a, c'est comme ça, ça fait partie du match ; mais il faut en faire une énergie supplémentaire. (...) On sait qu'on doit retrouver de la spontanéité, faire moins de touches de balle, et plus de courses, plus de replacement. Fixer pleins de petits détails pour jouer plus vite. On travaille ça aux entraînements, en reprenant les bases, ce que quoi ça fonctionne moins bien en ce moment.



(...) La pression ? Vous savez, je l'ai déjà dit, il n’y a aucune pression extérieure ; qu’elle soit de l’environnement, des médias, ou de mon employeur ; qui peut être supérieure à la pression que je m’impose moi-même. Je m’impose une grande exigence dans mon métier, et ce depuis que j'ai débuté ce métier-là, que j'ai choisi. (...) Je mets toute mon énergie dans mon travail avec les joueurs pour faire le meilleur match possible, et les conséquences sont les résultats. Pour l'instant, on ne pense pas aux conséquences, et moi je mets mon énergie sur ce que je peux maitriser, sur la préparation de l’équipe, sur la stratégie, sur l’envie de dynamiser l’équipe, de dont on a besoin. On est aujourd’hui dans la volonté de retrouver une dynamique, pas d'en entretenir une - et c'est un ressort différent -, donc je mets mon énergie là-dessus, je ne pense pas aux conséquences."


Dernières Actualités