Actualités - Girondins33

Ulrich Ramé fait le point sur les travaux au Haillan et le futur stade pour les jeunes et les filles

Le 11/10/2017 à 05h50 - Interview

Encore dans son entretien d'hier, accordé à GOLD FM, le directeur technique des Girondins de Bordeaux, Ulrich Ramé, parle en détails de l'avancée des travaux concernant le centre de formation des Girondins et du site du Haillan.


"Au départ, ce sera minime comme utilisation, mais petit à petit les entraînements se feront de façon quotidienne sur ces terrains refaits. Cela fait partie de notre outil de travail, des conditions de travail des jeunes, donc c'est important de bichonner les terrains de la formation comme on le fait avec ceux des pros. On doit rénover, de temps en temps, et cela va rentrer dans un cadre plus global d’optimisation des infrastructures sur le site. On part sur une période de 8 mois de travaux, commencée durant l'été, pour rénover, pour agrandir, et pour améliorer le centre de formation, en intégrant aussi notre équipe de D1, les féminines, dans ces bâtiments, avec une organisation et des plannings adaptés. Il y aura aussi une toute nouvelle salle de musculation, aux normes, une salle d'étirements, de la balnéothérapie, un espace médical... Sur l'aspect administratif, nous avions des obligations par rapport à ça, et puis ensuite, aussi, on voulait faire évoluer nos locaux pour mieux travailler en termes de formation. En parallèle, on a aussi commencé à modifier et puis à densifier l’organigramme, toujours au niveau de la formation, dans l'optique de mieux travailler dans ces nouveaux bâtiments. Plusieurs nouvelles personnes sont arrivées cet été, pour être plus performants dans le travail, dans l'organisation, et dans les résultats sur le terrain.



L'école de football ? Oui, elle est un peu pénalisée cette année, car on est sorti de nos habitudes, et les catégories U7 à U14 sont externalisées à deux endroits : au domaine de Rocquevielle - pour y renouer un lien historique avec les Girondins omnisports (sourire) - et puis à Talence, au CREPS (Centre de Ressources et d'Expertise des Performances Sportives). Tout se passe très bien, on a été très bien accueilli sur ses deux sites, là où on s'entraîne et où on fait nos matches. Le tout par sécurité, vu les travaux au Haillan. Ces travaux incluent aussi la construction d'un stade, et de tribunes, avec un éclairage pour pouvoir jouer de nuit. C'est acté, et on en est à la partie administrative, au niveau du permis de construire. Il devrait voir le jour fin 2018, et même être opérationnel en juillet, pour accueillir ensuite des matches quand il sera homologué. L'idée sera de centraliser tout ici : les matches de National 2 ou de National 3, de D1 féminine, etc. Le but sera d'accroître encore le phénomène d'identité club, et de proximité aussi, car en interne il y a un côté familial qui plaît à beaucoup ; mais ça n'empêche pas l'exigence et l'envie d'être le plus performant possible, dans tous les secteurs."


Dernières Actualités