Quels espoirs pour la fin de saison des Girondins de Bordeaux ?

Quels espoirs pour la fin de saison des Girondins de Bordeaux ?

Publié le - Par - La Rédac.

À une dizaine de journées de la fin du championnat de Ligue 1, le constat qui s’impose c’est que les Girondins de Bordeaux ne sont plus vraiment nulle part : plantés en plein milieu du classement de L1 avec un peu plus de trente points, ils sont bien loin du trio de tête et notamment du PSG qui caracole en tête avec plus de 70 points. Ils sont en revanche bien plus près des derniers du classement.

Exit aussi la Coupe de France et la Coupe de la Ligue pour les Bordelais, il n’y a plus rien à espérer de ce côté-là. Alors, quels espoirs peut nourrir l’équipe pour cette fin de saison 2018-2019 ? Il est l’heure de faire le point.

Photo par Fantafluflu, CC BY 4.0

Une année nulle pour les Coupes

Impossible de le dire autrement, la saison en cours a été chaotique pour le Football Club des Girondins de Bordeaux. En Coupe de France, le club a été éliminé par Le Havre en 1/32ème de finale, début janvier. Un "parcours" clairement très décevant pour le club qui a remporté cette Coupe pas moins de quatre fois au cours de son histoire. La dernière fois, c’était en 2013. Et bien la prochaine fois ne sera pas avant 2020.

Heureusement, trois jours après cette défaite, les Bordelais avaient su prendre leur revanche face au Havre en s’imposant face à cette même équipe en quart de finale de la Coupe de la Ligue. Certes, il s’agit d’une coupe un peu moins prestigieuse, mais elle réussit généralement bien à notre cher FCGB, qui l’a remportée trois fois entre 2002 et 2009. Et bien, non, finalement, ce ne sera pas pour cette année non plus puisque l’équipe a finalement perdu 3 à 2 sa demi-finale à Strasbourg. L’aventure de nos Bordelais en Coupe s’arrête donc là pour cette année puisque le club n’était plus qualifié non plus pour l’Europa League. Aucun espoir à avoir de ce côté-là, donc.

Quelles possibilités pour cette fin de championnat ?

En se trouvant en plein milieu du classement de Ligue 1 avec une trentaine de points et, heureusement, une dizaine de points d’avance sur les équipes relégables, les Girondins de Bordeaux ont normalement fait le plus dur pour assurer leur maintien même si, mathématiquement, tout reste possible et notamment une remontée de Guingamp et/ou de Dijon. Quoi qu’il en soit, on ne peut qu’exprimer des regrets sur le fait que les Girondins auraient marqué un bel anniversaire s’ils avaient remporté le championnat de France de Ligue 1 cette année, dix ans et vingt ans après un sacre du même genre.

Quoi qu’il en soit, pour cette fin de saison, il y a de quoi espérer que les Bordelais grappillent quelques points importants au cours des prochains matches pour figurer au moins dans le Top 10 du classement. Actuellement, le Top 5 semble hors d’atteinte avec plus de 10 points de retard, mais qui sait ? Et si la machine bordelaise se mettait en marche pour finir la saison en beauté ?

En effet, à l'exception du LOSC et de Lyon, qui réalise un très bon parcours en Ligue des champions pour le plus grand bonheur des nombreux amateurs de paris sportifs qui ont encore de quoi rêver pour une équipe française (après la cruelle désillusion parisienne), Bordeaux va affronter des équipes largement de son niveau. L’espoir d’une remontada girondine est donc permis, même si celle-ci se fait toujours attendre.

Quels espoirs pour l’avenir ?

Sans aucun doute, en ce mois de mars 2019, l’espoir concernant l’avenir des Girondins porte le nom de Paulo Sousa, le nouvel entraîneur portugais de l’équipe, qui vient de s’engager auprès du club pour 3 saisons et qui succède à Ricardo, démis de ses fonctions. En marge de cela, au cours du mercato d’hiver, Bordeaux a choisi de jouer la carte de la jeunesse, avec l’arrivée de trois nouveaux joueurs. Preuve que le club mise sur l’avenir et voit les choses sur le long terme pour essayer de se redonner une place de prestige, perdue depuis quelques années déjà.

Depuis 2010, les Bordelais n’ont terminé dans le Top 5 de Ligue 1 qu’une seule fois, à l'issue de la saison 2011-2012. En recrutant de jeunes joueurs aujourd’hui, le club espère les faire grandir et rester quelques années, le temps de constituer une équipe réellement solide. C’est une très bonne idée, mais il faudra aussi penser à convaincre d’autres joueurs actuels clés, comme Jules Koundé, qui s’impose actuellement comme le taulier de la charnière bordelaise et qui est convoité par plusieurs clubs à l’étranger. On le voit donc, l’avenir des Girondins de Bordeaux reste flou, et il faudra l’envisager match après match !