Quel Bordeaux pour la saison prochaine ?

Quel Bordeaux pour la saison prochaine ?

Publié le - Par - Mercato

J-10 avant la reprise et très peu de mouvement(s) pour l'instant du côté des Girondins de Bordeaux malgré de grandes manœuvres annoncées en coulisses.

Dans une interview donnée à Sud Ouest au mois de mai dernier, Nicolas De Tavernost avait annoncé du changement pour la saison à venir. Si le mercato n'a pas encore été lancé côté bordelais c'est seulement en interne que les changements annoncés par le dirigeant actuel d'M6, actionnaire du FCGB, ont eu lieu.

Jocelyn Gourvennec

Après que les divers médias aient cité une bonne dizaine de noms d'entraîneurs (Puel, Gourvennec, Preud'homme, Garde, Kombouaré, Montanier, Fournier, Girard, Gourcuff, ou Gallardo...) Jocelyn Gourvennec a donc finalement été présenté comme le nouveau coach du FCGB à la fin du mois écoulé, venant en compagnie d'Eric Blahic (entraîneur adjoint) et de Kévin Plantet (préparateur physique).

L'ancien entraîneur de Guingamp succède donc à "l'intérimaire" Ulrich Ramé qui va, lui, découvrir un nouveau poste...

Ulrich Ramé

Directeur de la performance puis entraîneur de l'équipe première après le départ de Willy Sagnol, Ulrich Ramé deviendra officiellement, au 1er juillet, le nouveau Directeur Technique du club au scapulaire Un nouveau rôle pour l'ancien gardien des Marine et Blanc, qui consistera à "superviser l'évolution des différentes équipes du club et avoir un rôle dans la gestion de la cellule de recrutement" selon le président Jean-Louis Triaud. Des missions qui rappellent fortement le poste de Directeur Sportif occupé avant par Charles Camporro, resté consultant pour Bordeaux depuis, et dont JLT ne voulait pourtant plus entendre parler...

Jérôme Dauba

Une montée en Première Division et... un remerciement inattendu. Théodore Genoux, le désormais ex-entraîneur de l'équipe féminine des Girondins de Bordeaux, n'a pas été conservé par le club qui lui a préféré Jérôme Dauba, diplômé du DES, pour la saison à venir, avec aussi un tout nouveau staff technique, renforcé pour l'occasion.


LE MERCATO

Après une saison indigne de l'institution FCGB, Bordeaux cherche à reconstruire une équipe stable et expérimentée pour retrouver le haut de tableau en 2016/17, et ainsi vite oublier la triste 11ème place du moi de mai.

Afficher l'image d'origine

Avant de parler arrivées et départs, Bordeaux n'a pas officiellement avancé sur les dossiers de Frédéric Guilbert et de Valentin Vada. Les deux jeunes joueurs, dont les fins de contrat sont fixées au mois de juin 2017, inquiètent les supporters. Le cas Valentin Vada est aujourd'hui le plus préoccupant : le milieu argentin ayant refusé une première prolongation de contrat et aurait des des prétentions salariales plus qu'élevées pour son faible vécu... malgré son talent et son potentiel. A dix jours de la reprise, Bordeaux n'a donc toujours pas bouclé deux de ses dossiers majeurs en vue de la saison prochaine.

Du côté des arrivées maintenant, les rumeurs les plus insistantes envoient le très expérimenté "6" Jérémy Toulalan (Monaco) en Gironde. L'arrivée du milieu français devrait être bouclée dès son retour de vacances sauf énorme revirement de situation. Autre rumeur insistante, celle de l'arrivée de Jérémy Pied (Nice). Le désormais latéral droit arrive en fin de contrat à Nice et attend lui aussi son retour de vacances pour donner un nouvel élan à sa carrière. De nombreux clubs seraient intéressés par son profil, des clubs étrangers surtout. Mais c'est à Guingamp que Pied, alors prêté en Bretagne, avait été révélé comme latéral, grâce à Jocelyn Gourvennec. Un élément de taille à prendre en compte dans l'analyse d'une possible venue de l'ex lyonnais à Bordeaux.

Le dernier poste ciblé actuellement est celui de numéro 9. Peu de noms ont filtré, mais les pistes semblent onéreuses ou compliquées pour Bordeaux, qui suivrait notamment avec grande attention le dossier de Valère Germain (Monaco, relancé à Nice, via un prêt très réussi en 2015/16), avec Jimmy Briand (Guingamp) en alternative moins onéreuse, au cas où.

Au rayon des départs, les joueurs en fin de contrat ont quitté le navire : Mathieu Debuchy, qui n'était que prêté par Arsenal, Clément Chantôme, Jussiê et Cheick Diabaté continueront donc leur carrière sous d'autres cieux.

Afficher l'image d'origine

Certains joueurs restent également sur le départ : Lamine Sané, André Poko, Grégory Sertic ou encore Abdou Traoré seront tous en fin de contrat la saison prochaine et, étant pour le moins pas/plus assurés de jouer, ils pourraient profiter du mercato pour changer d'air. S'ils ont des offres...

Le cas de Gaëtan Laborde (en fin de contrat en juin 2017 lui aussi) est finalement le dossier qui semble le plus clair aujourd'hui : son agent, Christophe Hutteau, ont annoncé une proposition de prolongation de la part du FCGB pour son jeune attaquant, revenu en grâce d'un prêt concluant à Clermont (L2), mais aussi une très forte concurrence française et étrangère sur cet espoir. Gaëtan Laborde devrait ainsi très rapidement se prononcer sur son avenir, toujours selon les dires de son agent.

Enfin, du mouvement pourrait avoir lieu en attaque, et ce en plus des départs déjà actés de Jussiê et de Cheick Diabaté. Diego Rolan, qui sort d'une Copa América très délicate, pourrait être cédé à un autre club en cas d'offre jugée intéressante par la direction, tandis qu'Adam Ounas, de son côté, affolerait de nombreux clubs européens. Manchester United semblerait aujourd'hui en pôle position pour accueillir le joueur mais l'offre mancuniène devra être à la hauteur du talent du jeune milieu offensif de 19 ans, qui a encore 3 ans de contrat à Bordeaux.

Afficher l'image d'origine

Bref, à dix jours de la reprise, Bordeaux et ses dirigeants ont du pain sur la planche !

Les prochains jours devraient normalement vite accélérer les premières opérations en matière de transferts, sur les dossiers de Gaëtan Laborde et de Jérémy Toulalan notamment.

Du moins on l'espère ! 


Liens annexes :