Quels bilans après 28 journées pour les entraîneurs de la décennie ?

Quels bilans après 28 journées pour les entraîneurs de la décennie ?

Publié le - Par - La Rédac.

De nombreux entraîneurs se sont succédés aux Girondins lors de cette décennie. Tous n'ont même pas atteint la barre des 28 matches de Ligue 1. Leurs bilans.

Suspendu jusqu'à nouvel ordre en raison de l'épidémie de COVID-19 qui touche le monde entier, le championnat de France de football est à l'arrêt - et ne devrait pas rependre avant un long moment -. L'occasion de faire un bref point sur le bilan de Paulo Sousa après ces 28 journées de championnat 2019-20.

Cette saison, les Girondins de Bordeaux se classent donc 12es avec 37 points. Un bilan qui, en tout cas comptablement, apparaît comme l'un des moins satisfaisants sur cette décennie sportive.

Le plus mauvais bilan n'est autre que celui... de la saison dernière : au cœur d'un exercice assez rocambolesque avec pas moins de trois changements d'entraîneurs, Bordeaux se classait 14e avec 33 points après 28 journées jouées

Le meilleur bilan de la décennie 2010 obtenu sur 28 journées n'est autre que celui de Willy Sagnol. Sixièmes avec 45 points en 2014-2015, les Marine et Blanc avaient terminé à la... sixième place à l'issue de la saison. Place qui était d'ailleurs qualificative pour la Ligue Europa la saison suivante.

De son côté, Jocelyn Gourvennec avait lui hissé Bordeaux à une 4e place après 28 journées lors de la saison 2016-2017, saison au cours de laquelle Bordeaux comptait 43 points à ce stade de l'exercice, avant de finir 6es (59 unités).

Autres entraîneurs de cette décennie qui ont réussi à compter plus de 28 matches dans une saison : Jean Tigana et Francis Gillot sont également à citer.

Lors de la saison 2010-11, et toujours après 28 journées, le Bordeaux de Tigana comptait 38 points et avait terminé son exercice en 7e position.

Sur ses trois saisons en Gironde (2011-2012, 2012-13, 2013-14), Francis Gillot avait lui obtenu son meilleur classement après 28 journées en 2011-12. Cette saison, Bordeaux comptait 40 points et se classait 8e à ce stade de l'exercice. Au final, les Marine et Blanc avaient terminé en 5e position du classement de Ligue 1. Leur meilleur classement à l'issue d'une saison depuis le titre de champion de France 2009 du FCGB.

Enfin, avec 27 matchs comptés comme entraîneur principal lors de la saison 2018-19 (lire ci-dessous), Éric Bedouet avait lui laissé les Girondins en 13e position avec 32 points, jusqu'à la nomination de Paulo Sousa. Avant Bedouet, à cheval sur les saisons 2017-18 et 2018-19, Gustavo Poyet n'était lui pas resté assez longtemps pour être compté.

Le duo Ricardo - Bedouet aux manettes

Le 5 septembre 2018, Ricardo Gomes faisait son retour en Gironde mais ne pouvait être officiellement l'entraîneur du club en raison de son manque de diplômes aux yeux de l'Unecatef. Du Bordeaux - Nîmes (J5) au Nantes - Bordeaux (J26), se duo avec Bedouet aura connu 22 matches de L1. Après son départ en février 2019, Ricardo avait de nouveau laissé Éric Bedouet, comme rapide entraîneur intérimaire cette fois (Bordeaux - Montpellier et Monaco - Bordeaux, J27 et 28), jusqu'au premier match de Paulo Sousa à Bordeaux (contre Rennes, J29).