Nouvelle valise pour les Girondins en Ligue 1 !

Nouvelle valise pour les Girondins en Ligue 1 !

Publié le - Par - Après-match

Trois jours après avoir montré de belles choses en Coupe de la Ligue face à l'OGC Nice, les Girondins ont renoué avec la lourde défaite en Ligue 1 sur le terrain de Montpellier (4-0).

Les Girondins ont repris aujourd'hui les bonnes habitudes... ou plutôt les très mauvaises ! Les hommes de Gourvennec ont explosé en plein vol sur le terrain de Montpellier en encaissant à nouveau quatre buts.

Les Girondins avaient pourtant bien démarré la rencontre en se procurant quelques occasions par Ménez puis Laborde. Mais c'est Paul Lasne qui va ouvrir le score pour Montpellier bien servi par Morgan Sanson. L'ancien bordelais déclenche une frappe puissante à vingt mètres qui file dans le petit filet de Prior (1-0, 13').


Montpellier insiste dix minutes plus tard. Sur un coup-franc le long de la ligne de touche, Mounié saute plus haut que Lewczuk et Sessegnon crucifie Prior au milieu de cinq joueurs bordelais attentistes (2-0, 20').

Les Girondins vont ensuite tenter de réagir. Laborde bute sur Hilton. Le ballon revient sur Plasil qui déclenche une lourde frappe mais Pionnier se détend et claque le ballon en corner, ballon qui frôle le montant montpelliérain.

Comme si la tournure des événements ne suffisaient aux malheurs girondins, Jérémy Ménez est expulsé vraisemblablement après des mots échangés avec l'arbitre de la rencontre, M. Schneider.


A dix contre onze et menés de deux buts à l'extérieur, les Girondins ont une tâche très compliquée qui s'annonce. 

Après la pause, les hommes de Frédéric Hantz tentent d'enfoncer le clou mais Sanson se montre un peu trop gourmand. Bordeaux tente de revenir dans le coup ce qui aurait pu être le cas si la frappe de Rolan n'avait pas fui le cadre.

La suite ? Lasne, encore lui, déboule sur le côté et centre pour Mounié qui n'a plus qu'à assurer d'un plat du pied pour inscrire le 3ème but (3-0, 84'). Bordeaux boit le calice jusqu'à la lie en encaissant un quatrième but après un cafouillage de Pallois qui se fait subtiliser le ballon par Sylla avant d'aller fixer Prior pour le 4-0 (90'+2).

Voilà. La messe est dite. Trois jours après une victoire qui avait laissé paraître un semblant de révolte chez nos joueurs, les Girondins retombent dans leurs travers en terres montpelliéraines. 

Contrairement aux dernières sorties, les Girondins n'ont pas failli d'un point de vue collectif mais les quatre buts encaissés l'ont été en raison de défaillances individuelles. Évoluant à 10 contre 11 pendant plus d'une mi-temps, les Girondins ont certainement craqué physiquement dans le dernier quart d'heure de la rencontre mais cela n'excuse en rien les carences cette fois-ci individuelles de nos joueurs... C'est cette inconstance latente dans la répétition des efforts individuels et collectifs qui agace profondément les supporters et les observateurs.

Les Girondins ont perdu leurs trois derniers matchs de Ligue 1 en encaissant pas moins de NEUF buts et en n'en marquant aucun. Continuons de nous dire que tout va bien, que ce n'est que temporaire, que nos joueurs sont dans le dur, qu'il n'y a pas de panique à avoir.... Continuons à supporter les caresses dans le sens du poil des joueurs mais aussi de l'entraîneur qui vante les mérites du Virage Sud branlée après branlée...

Inutile de préciser que dans ces conditions, toute ressemblance avec une saison précédente depuis six ans ne serait que pure coïncidence !

Il est temps que certaines attitudes sur le terrain changent. Il est temps Messieurs de passer beaucoup moins de temps à palabrer dans la presse sur vos ambitions et de vous concentrer sur le terrain.