Le mercato de l'ajustement ?

Le mercato de l'ajustement ?

Publié le - Par - La Rédac.

Au 1er septembre, aucune arrivée n'a été enregistrée depuis le début du mercato. Côté départs, les Girondins dégraissent comme ils peuvent.

Après avoir prêté Thomas Carrique et Alexandre Lauray au cours des derniers jours, les Girondins ont également libéré Albert Lottin de son contrat avant que celui-ci ne s'engage en faveur d'Utrecht.

Après les départs du début de mercato (BernardoniBenrahou) et les surprises style Boupendza, le FCGB continue doucement de dégraisser son effectif. Aujourd'hui, ce paramètre prédomine sur le renforcement de l'équipe où deux postes sont cochés sur les tablettes girondines : celui de latéral gauche et de milieu (défensif).

Aujourd'hui, et hors réservistes, l'effectif 2020-21 des Girondins compte potentiellement un groupe de 24 joueurs :

3 gardiens de buts : Benoît Costil, Gaëtan Poussin, Darren Lima Semedo/Davy Rouyard*

9 défenseurs : Pablo, Mexer, Koscielny, Jovanovic, Sabaly, Benito, Baysse, Kwateng, Poundjé

5 milieux : Otavio, Pardo, Zerkane, Adli, Basic

7 attaquants : Briand, Maja, Kalu, De Préville, Mendy, Ui-jo, Oudin

Avec un groupe de 24 joueurs dont 20 noms possibles à cocher sur les feuilles de match de Ligue 1, Bordeaux n'est pas dans l'excès. Les nombreux contrats pros présents en réserve restent difficiles à interpréter et viennent gonfler le total final. Parmi eux, Over Mandanda, Ibrahim Diarra ou encore David Cardoso ne semblent pas promis à avoir du temps de jeu en pro dans l'immédiat. Des situations à éclaircir dans les prochaines semaines ?

Si Alain Roche ne cache pas que les Girondins doivent dégraisser ce mercato, voire ceux à venir, il n'y a, hélas, rien d'étonnant à cela. Bien sûr, la situation financière du club définit ce contexte, mais lors des précédents mercatos, Bordeaux n'a pas su non plus suffisamment dégraisser. Certains joueurs aux situations bouchées sont restés, d'autres sont revenus de prêts et de nouveaux contrats pros se sont ajoutés entre temps.

Cette saison, Thomas Carrique, le 4e arrière droit dans la hiérarchie des Girondins (après Sabaly, Kwateng et Sow) illustre cet exemple. Sous contrat jusqu'au mois de juin... 2022, le jeune joueur a été à nouveau prêté en D3 Espagnole. Dans un an, sa situation reviendra donc sur la pile de dossiers à régler.

Il reste encore un mois au club pour profiter au maximum de ce marché des transferts, sans parler des offres qui pourraient tomber sur la table pour des joueurs à forts potentiels et dont le départ constituerait un manque à combler. Dans un contexte particulier (Covid-19) où les clubs dépensent (très) peu en général pour le moment, le FCGB devra faire au mieux. Réaliser un très bon mercato dépend des coups réalisés mais un bon mercato peut aussi être effectué lorsqu'un effectif est taillé au mieux. Les prochaines semaines donneront la mesure de cet ensemble.

*Darren Lima Semedo ne dispose pas de contrat professionnel au contraire de Davy Rouyard mais ce dernier est blessé et le premier privilégié au poste de gardien numéro 3.