Évolution fulgurante pour Jules Koundé

Évolution fulgurante pour Jules Koundé

Publié le - Par - La Rédac.

Parti de Bordeaux en 2019 après 70 matches disputés avec le groupe professionnel, Jules Koundé poursuit une ascension dont tout le monde se doutait au sein des Girondins de Bordeaux

Joueur particulièrement apprécié par le groupe et l'ensemble des supporteurs marines, Koundé a toujours fait preuve d'une extrême intelligence, figure de sa maturité malgré un âge jeune. Son évolution sportive est un modèle du genre et fait la grande fierté d'un club tout entier. En pleine tourmente, le FCGB peut et doit peut-être se consoler avec les visages forts de sa formation, exportés à la perfection à l'étranger ou ailleurs. Retour sur l'évolution de Koundé. 

Arrivé à Bordeaux en 2013 

S'il est né à Paris, Jules Koundé a grandi du côté de Landiras, non loin de Bordeaux. Une occasion parfaite pour rejoindre le club phare du département dès 2013, dans les catégories jeunes. Le point d'orgue de cet apprentissage sera marqué par le titre national avec les espoirs en 2017 alors qu'il était capitaine d'un groupe historique sur les tablettes du club. 

Il ne faudra guère de temps pour le voir porter le maillot de l'équipe première avec en premier entraîneur à lui faire confiance, Éric Bedouet, alors à la tête de l'équipe par intérim. Il ne quittera plus son poste de défenseur, impressionnant à chaque sortie par son intelligence de jeu et également sa capacité à soulager ses milieux de terrain à la relance. Sans surprise, sa prolongation de contrat en 2018 sécurisait pour le club bordelais un départ monnayé de sa pépite, chose qui paraissait dans les mois à venir, inévitable. 

L'appel de Séville

Comme tout le monde s'y attendait, plusieurs clubs européens sont alors venus auprès du club pour se renseigner sur l'international alors espoir français. Le FC Séville se montra le plus convaincant et enrôla le joueur contre une indemnité de transfert de 25 millions d'euros et cinq ans de contrat pour le français originaire du Bénin. 

Sans temps d'adaptation nécessaire, Jules Koundé n'eut besoin que de quelques entraînements avec ses coéquipiers pour les impressionner. La confiance fut instaurée directement par Julen Lopetegui, arrivé dans les mêmes temps à la tête du club et qui avait fait de Koundé, dès son arrivée, sa priorité. 

Aujourd'hui utilisé en défenseur dans l'axe droit, Koundé ne manque aucun match, s'affirmant comme l'une des pièces maîtresses de l'une des meilleures équipes d'Espagne. Impressionnant de régularité et toujours de maturité, Koundé semble promis à de grandes choses, notamment avec l'équipe de France de football… 

Une sélection pour l'Euro

Pour plusieurs suiveurs du football, il représentait la surprise de la liste des 26 sélectionnés par Didier Deschamps. Les suiveurs de Bordeaux n'ont eux, en rien vu une surprise dans ce premier appel en équipe de France A. Ses performances lorsqu'il évoluait du côté de la Gironde étaient déjà impressionnantes à un très jeune âge et que dire de celles proposées depuis maintenant deux saisons du côté de l'Andalousie, à Séville. 

Jules Koundé vit donc sa première compétition internationale avec la grande équipe de France, représentant une chance inouïe de connaître sa première sélection et entrée en jeu avant une compétition aussi prestigieuse que l'Euro. 

Il y a toutefois fort à penser que le défenseur s'inscrira dans la durée du côté des Bleus, à l'image de sa progression depuis son passage professionnel avec les Girondins et ses premières joutes du côté du FC Séville. 

Il profite d'un Euro à l'ambiance exceptionnelle, marqué par le retour des supporteurs dans les stades après une période délicate et atypique pour le monde du football et ses supporteurs. Reste désormais à savoir s'il parviendra à glaner une place de choix et prendre place dans le haut de la hiérarchie au sein du groupe. Utilisé en latéral droit avec la France alors qu'il a tendance à prendre l'axe de la défense avec son club espagnol, Koundé prouve une fois de plus sa polyvalence, si rare à un tel âge.