Zidane viendrait à Bordeaux avec Danone

Zidane viendrait à Bordeaux avec Danone

Le - Médias - Par

Dans l'émission d'RTL "On Refait Le Match" de ce samedi 10 mai (podcast à écouter ICI, à partir de la 36ème minute), animée par Pascal Praud, de qui tout était parti il y a environ 10 jours, les différents intervenants, journalistes radio et presse écrite, animateurs et consultants ont d'abord discutés du sujet récurrent de la pertinence du possible choix de Zinédine Zidane d'entraîner les Girondins, plutôt qu'un club avec plus de moyens comme l'AS Monaco, qui devrait recruter le Portugais Jorge Jesus (Benfica Lisbonne).

En conclusion de l'échange, Gilles Verdez a révélé une nouvelle info rendant crédible la venue de ZZ sur le banc bordelais. Celle selon laquelle, il viendrait avec, comme sponsor (et non comme repreneur), Franck Riboud, PDG du grand groupe agroalimentaire Danone, Ce qui permettrait à Bordeaux de bénéficier de rentrées d'argent supplémentaires et de nouveaux moyens...

Erik Bielderman : « J'étais à Bordeaux hier, les supporters ne parlent que de ça. (…) Je pense que Bordeaux est un choix plus pertinent que Monaco. A Monaco, on serait face à un actionnaire qui ne ferait pas forcément preuve de patience avec Zidane. Monaco doit être à la fois très performant en France et en Europe l’an prochain. Or quelles garanties a-t-on que Zidane, dans une situation comme ça, soit l’homme de la situation ? Alors qu’à Bordeaux, qui n’est pas un club moyen, il arrive chez lui, il connait les rouages, la mentalité. (…) Vous mettez Zidane dans un grand club : le Real, le PSG, Monaco… On dira tous que c’est formidable ? Mais non ce n’est pas formidable ! Qu’est-ce qu’il peut revendiquer pour être légitime à la tête de ces clubs là ? Comme joueur, il a commencé à Cannes, puis il est allé à Bordeaux, à la Juve, et au Real. Pourquoi la stratégie de Zidane comme entraîneur ne serait pas aussi une stratégie intelligente pour apprendre son métier tout simplement ? »

Gilles Verdez : « Pour l’ASM spécifiquement, le problème à cause duquel Zidane - qui a démenti les contacts avec Monaco NDLR - n’a pas dit oui, c’est l’image du club. L’actionnaire est très sulfureux, on ne connait pas la traçabilité des capitaux. Or Zidane, dans toute sa carrière, a toujours été très, très soucieux de son image. Ce n’est pas maintenant qu’il va risquer de gâcher une image jusqu’ici complètement intacte en allant débuter comme coach dans un club à risque, à l’image complexe. »

Pierre-Louis Basse : « Je suis d’accord avec Erik. Ça compte forcément d’être heureux dans un endroit. Il a été heureux à Bordeaux, et sur le Bassin d’Arcachon avec Liza et Duga,, il s’y est épanoui pendant 4 ans, son fils y est né. Imaginez que le 25 mai on annonce après la finale de la Ligue des Champions, que Zidane arrive à Bordeaux… Vous pensez vraiment qu’il n’y aura pas des sponsors, des investisseurs, des joueurs qui auront envie de venir ? Vous êtes d’une naïveté confondante ! »

Gilles Verdez
: « Pour prolonger ce que dit Erik, vous voulez une info ? Si Zidane vient à Bordeaux, que se passera-t-il ? Et bien Monsieur Riboud, ami de Zidane, qui vient - comme par hasard ! - de quitter Evian avec ses actionnaires… Il ira à Bordeaux. Et effectivement, nous aurons un Bordeaux d’une tout autre dimension avec Zidane. (…) Franck Riboud ne rachèterait pas les Girondins de Bordeaux, mais pourrait s’intégrer dans le sponsoring, le deal - même si c’est un mauvais mot -, le packaging global autour de Zidane. C’est Zidane plus, éventuellement, Riboud. Après, est-ce que c’est Riboud et Danone ? On verra. En tout cas, c’est Zidane avec des sponsors, pour un autre Bordeaux, avec tout ce qu’il y a autour. »

RTL

Zidane viendrait à Bordeaux avec Danone

Contenu sponsorisé

En continu