Un conflit LFP - FFF autour de la réforme des montées et des descentes entre L1 et L2 ?

Un conflit LFP - FFF autour de la réforme des montées et des descentes entre L1 et L2 ?

Le - Ligue 1 - Par

Validée par la Ligue de Football Professionnel de Frédéric Thiriez puis repoussée par la Fédération Française de Football de Noël le Graët et remise à l'ordre du jour par la LFP, la réforme des montées et des descentes entre Ligue 1 et Ligue 2 (de 3 à 2) pourrait encore être annulée ce jeudi par la 3F lors de son comité exécutif. Une décision très probable, qui sonnerait comme une déclaration de guerre entre les deux instances dirigeantes principales d'un football français plus divisé que jamais.

Patrick Kanner, Ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, dans des propos tenus sur Europe 1 et relayés par L’Équipe, estime que "à un an de l'Euro 2016, ce n'est pas une bonne image. Je les appelle à se réunir. Je souhaite qu'il y ait un accord. Car passer devant le Conseil d'Etat, c'est pas très bon pour l'image du foot français."

Pour sa part, lors de son passage hier soir sur RMC, le président bordelais Jean-Louis Triaud a aussi évoqué cette situation, mais plus du point de vue de l’opposition L1-L2 sur l'intérêt de cette réforme, que les clubs de l'élite voient forcément d'un bon œil.

"La décision de la Ligue a été prise par deux fois et à la majorité, les deux montées et deux descentes doivent donc être respectées. La FFF ne peut intervenir que si l'intérêt supérieur du football est menacé, ce qui n'est ici pas le cas. Le but de cette réforme n'est pas tant de protéger les clubs de la Ligue 1, mais ceux qui montent de Ligue 2 et ne restent qu'une saison ou deux pour couler ensuite financièrement, comme Boulogne sur Mer, Le Mans, Sedan, Istres, Arles Avignon etc pour qui la montée a surtout été un désastre.

(...) Deux clubs, cela fait quand même 10% de changement entre les montées et les descentes, contre 15 avant. Il n'y a ainsi pas de révolution, même s'il en faudrait peut-être une. En tout cas, les clubs de Ligue 2 ont surtout une chance de moins de ne pas se mettre en difficulté plus que de ne pas monter. La décision de la Ligue est légale et si la FFF la modifie, il faudra faire trancher ça par la justice. On est tous potentiellement un jour en Ligue 2, mais une décision a été prise. C'est la Ligue 1 qui fait vivre l’ensemble du football français, même amateur, donc il faut respecter les décisions prises à la Ligue. A terme, il faudrait même une séparation des responsabilités. Je ne trouve pas normal que les clubs de Ligue 1 décident pour la L2 et l'inverse."

Un conflit LFP - FFF autour de la réforme des montées et des descentes entre L1 et L2 ?

En continu