UB 87 : "Imaginer que la banderole a été enflammée sciemment à Troyes est une insulte à nos valeurs"

UB 87 : "Imaginer que la banderole a été enflammée sciemment à Troyes est une insulte à nos valeurs"

Le - Ultramarines - Par

Au-delà de rappeler que la seule victoire de samedi, à Troyes, ne suffisait évidemment pas à calmer leur colère et leur envie que Jocelyn Gourvennec démissionne de son poste d'entraîneur des Girondins de Bordeaux ; les Ultramarines ont aussi tenu à faire savoir, par Twitter, une chose importante, afin de clarifier les choses quant au fait qu'une de leur banderole avait pris feu en parcage.


"Imaginer que la banderole a été enflammée sciemment à Troyes est une insulte faite à nos valeurs. Cependant, ce regrettable incident prouve les limites de la politique de non-dialogue et de non-encadrement engagée sur ce sujet. Le tout-répressif n'est en rien gage de sécurité...." écrivent les UB sur le réseau social.


Malgré ces images spectaculaires d'une banderole prenant feu, du fait de l'usage de quelques engins pyrotechniques, et tombant en morceaux vers la partie basse de la tribune (vide), aucun incident n'a été à déplorer en parcage visiteurs du stade de l'Aube.


UB 87 : "Imaginer que la banderole a été enflammée sciemment à Troyes est une insulte à nos valeurs"

Contenu sponsorisé

En continu