Triaud répond aux dernières critiques de Dugarry

Triaud répond aux dernières critiques de Dugarry

Le - Médias - Par

Après le "réquisitoire" de Christophe Dugarry, agressif face à l'un de ses anciens présidents quand il était joueur, voici la défense de Jean-Louis Triaud, tout à l'heure sur RMC :

« Écoutez, chacun son opinion. Moi, je respecte celle de Christophe, qui a dit beaucoup de choses. J'ai mémorisé, je vais essayer de répondre point par point. Déjà, Kia, a changé de stratégie de communication, dans le foot en général, pas à Bordeaux, où ils sont restés 10 ans. On cherche un autre sponsor principal à afficher sur notre maillot, mais les partenaires majeurs ont des bilans financiers qui se calculent de janvier à janvier et on est encore très marqué "Kia" sur le marché, qui est resté 10 ans. Les successeurs  potentiels sont donc réticents, on l’avait déjà vécu avec Opel il y a longtemps. Les annonceurs préfèrent attendre et c'est difficile.

Le stade, il est à moitié vide car 42 000 places c'est trop grand pour le Bordeaux actuel, on le savait. Mais il est construit pour durer, pour l’avenir, pas pour être plein en 2017. Les affluences sont tout de même mieux qu’à Chaban à équipes égales en termes d'adversaires. Sur le spectacle médiocre on est plutôt d’accord, même si je suis surtout pour la victoire, alors que Christophe est un esthète voulant surtout voir du beau jeu. Ceci étant, on n’a pas gagné assez, même si il y a des explications avec les blessés. La saison dernière, le souci n'était pas contre les gros, on a perdu une fois sur six contre Paris, Lyon et Monaco, mais contre les petits, avec 2 points sur 18 contre Toulouse, Reims et Ajaccio. L’effectif n’était pas assez armé pour lutter, en termes d’expérience, contres les petits et préférait les équipes qui jouaient. On a un passage en creux car on a choisi de jouer la carte de la jeunesse vu qu’on ne pourrait pas les avoir à 22/23 ans après qu'ils aient explosé, comme pour Malcom. Le risque est pris, accepté, assumé.

Concernant la Gambardella gagnée en 2013 par les U19, aucune équipe ayant gagné la Gambardella n'a ensuite gagné en pro avec ces mêmes joueurs... Certains ne passent même jamais pro ensuite ou passent mais ne percent pas, c'est comme ça. Et la CFA, on voit que Vada, Crivelli, Prior ou Ounas, et j'en oublie sans doute, ont joué des rôles importants dans l'équipe ces derniers temps. Aussi, que la réserve descende c'est embêtant, mais pas forcément non plus... Gagner le titre de champion de CFA, on s’en fout, car la réserve c’est pour endurcir les jeunes, qui sont vite surclassés et sont là à 17 ans, alors qu’on joue contre des équipes de trentenaires voulant se payer des jeunes d'un centre de formation pro. Énormément de réserves pros sont d’ailleurs en CFA 2, voire en DH comme pour Marseille il y a peu. Il faudrait peut-être penser à faire un championnat des réserves pro pour voir surtout du foot. Il y a 4/5 ans on était aussi descendu de CFA en CFA 2, pour mieux remonter. Le but c'est d'amener les joueurs, individuellement, à être prêts quand les pros ont besoin d'eux. Après, on ne descend pas en CFA 2 pour qu'ils s'adaptent plus, mais car on a pris le parti de faire jouer des gamins très jeunes, qui se retrouvent en difficulté contre des équipes expérimentées, et prennent donc l'habitude de jouer contre des adultes.

Au niveau de l’équipe une, les budgets sont ce qu’ils sont, et M6 a assumé des investissements d'un actionnaire pour qu’on soit à l’équilibre. Sur le marché, cet été, on a fait ce qu’il fallait, je pense, pour avoir une bonne équipe. Bien qu'on sache très bien qu'on ne sera pas champions de France. (…) Vendre le club ? Ce n'est pas moi qui décide, mais le propriétaire. Il y a déjà eu des gens qui se sont intéressés aux Girondins et peut-être qu’M6 passera la main, mais je suis sûr qu’ils ne le feront, en partenariat ou complètement, qu’avec un actionnaire qui sera encore plus garant de la sécurité et de l’ambition du club à l'avenir. M6, avec qui on n'a eu peu de mauvais classement depuis leur arrivée en 1999, investit ces dernières années 7 à 15 millions d'euros pour combler des déficits et a déjà mis 20 millions d’avance dans le nouveau stade en nous finançant aussi de nouvelles infrastructures au Haillan et peut-être bientôt un nouveau petit stade sur Bordeaux. Ils veulent vraiment aider le développement du club sur le long terme. »


Triaud répond aux dernières critiques de Dugarry

Contenu sponsorisé

En continu