Triaud - "Si j'avais une amende, ce n'est pas le club qui la paierait"

Triaud - "Si j'avais une amende, ce n'est pas le club qui la paierait"

Le - Interview - Par

Le Directeur Général de la LFP, Didier Quillot, avait indiqué via son compte Twitter que la LFP avait écrit aux Girondins concernant la pelouse très dégradée du Stade René Gallice.

Jean-Louis Triaud a répondu, dans L'Express, aux menaces de sanctions financières émises par la LFP. Le Président des Girondins ne semble pas inquiet outre mesure et évoque le paiement de cette éventuelle amende :

"Sanctionner, pourquoi pas, ça m'est égal. Ça dépend de l'amende. Avoir une mauvaise pelouse, ça ne m'intéresse pas non plus. Si j'avais une amende, ce n'est pas le club qui la paierait. Elle serait à la charge du groupe chargé de l'entretien et de la mise en conformité de la pelouse. C'est SBA, l'exploitant du stade. C'est leur problème. On leur paye un loyer très cher pour avoir un stade en état. Près de 5 millions d'euros par an. "

lexpress.fr

Triaud - "Si j'avais une amende, ce n'est pas le club qui la paierait"

Contenu sponsorisé

En continu