Triaud : "Il y a aussi de vrais-faux supporters"

Triaud : "Il y a aussi de vrais-faux supporters"

Le - Interview - Par

Mal vu par bon nombre de supporters, le président bordelais, Jean-Louis Triaud, ne va pas remonter son image auprès de ces derniers avec les dernières déclarations qu'il a accordées à Sud Ouest.

Sur le cas Plasil, après avoir dit, durant le mercato, qu'il serait difficile de remplacer les joueurs partants, puis affirmé que chaque départ majeur serait compensé, "JLT" justifie le départ en prêt de l'ex capitaine des Girondins et son non-remplacement par le caractère non indispensable de "Jaro" ces derniers temps dans l'équipe dirigée par le coach Francis Gillot.

Il en profite pour démentir la rumeur selon laquelle le FCGB aurait tenté d'enrôler l'ex-sochalien Ryad Boudebouz lors des dernières heures du mercato et égratigne sévèrement le milieu algérien révélé par Gillot en 2010/2011 :


"Pour moi, un grand joueur transféré pour un million d’euros à Bastia, on ne peut pas dire qu’il présente un profil de carrière exceptionnel..."

Plus "violent" encore, le dirigeant bordelais adresse un tacle assez appuyé... aux supporters girondins qui désertent le stade ces dernières années, critiquent le club et sa gestion et réclament, pour beaucoup, sa démission :

"En 99, on joue un match amical à Lormont. Il y avait une banderole qui disait « on veut une équipe ». Or, on a fini champions... J’entretiens de bonnes relations avec les vrais supporters. On discute, on n’est pas d’accord, mais on échange. Mais il y aussi les faux-vrais supporters qui donnent des leçons, qui s’arrogent un droit d’immiscion dans la vie du club et qui se permettent de critiquer et d’expliquer qu’il faut faire différemment. Je leur réponds que sans argent, on ne gagne pas. Aujourd’hui, avec nos 65 millions d’euros de budget, comment concourir contre Paris et ses 400 millions ?"

Pour rappel, Jean Louis Triaud rencontrera les responsables des Ultramarines lundi avant d'intervenir sur Gold FM pour répondre aux questions des supporters en direct.

Sud Ouest

Triaud : "Il y a aussi de vrais-faux supporters"

Contenu sponsorisé

En continu