Stewart Donald (Sunderland) s'explique sur sa gestion du cas Josh Maja

Stewart Donald (Sunderland) s'explique sur sa gestion du cas Josh Maja

Le - Mercato - Par

Après traduction de cet article du 'Chronicle Live', faisant notamment suite à la diffusion de la saison 2 de la série - documentaire de Netflix 'Sunderland 'Til I Die', on vous relaye donc les dires de Stewart Donald, propriétaire du club de Sunderland, concernant le transfert de l'attaquant Josh Maja vers Bordeaux, conclu en janvier 2019 (montant de 1.7M€ + des bonus pouvant faire monter le deal jusqu'à 4M€) :

"La première chose qui est importante est de bien re-contextualiser. Quand je suis arrivé, Josh Maja nous avait été à peine mentionné par les gens du club. Il n'avait pas joué beaucoup de matches et nous avions à gérer une demi-douzaine de grands joueurs qui ne voulaient pas être là, et qui causaient des problèmes... Ensuite, nous avons eu ce jeune garçon qu'est Josh, qui n’avait pas beaucoup joué, mais au début de la saison nous avons vu à quel point il s'en est bien sorti.

Quand nous sommes entrés dans les négociations pour le prolonger, à six mois - un an de la fin de son contrat, vous pouvez regarder les langages corporels de l'époque. Étions-nous un peu plus confiants que nous aurions dû l'être ? Peut être. Avons-nous augmenté son salaire assez rapidement ? Nous ne savons pas, ni n'avons encore compris. Mais nous avons manifestement commis des erreurs. Ensuite, nous avons dû dépenser énormément d'argent [sur Will Grigg] pour essayer de le remplacer. Donc, financièrement, ce n'était pas une bonne décision.

Finalement, nous avons offert ce qui était voulu pour que Josh reste, mais si nous l'avions fait en août il aurait peut-être alors signé ; même si cela aurait été notre signature la plus chère. En plus, on aurait fait passer ce garçon de 700 £ à 7 000 £ par semaine, alors qu'à l'époque il n'avait pas encore percé ni marqué beaucoup de buts, en D2. Nous avons donc agi au fur et à mesure que la situation sportive individuelle de Josh et celle de l'équipe, reléguée en D3, évoluait. Mais mentalement, au fur et à mesure de l'avancement de ce dossier, nous avons eu beaucoup de soucis, comme avec bien d'autres choses au club durant cette saison. Nous avons donc commis des erreurs dans tout ça, et pour Josh Maja puis Will Grigg, oui, c'est un dossier où nous nous sommes trompés."

Stewart Donald (Sunderland) s'explique sur sa gestion du cas Josh Maja

Contenu sponsorisé

En continu