Stéphane Martin dit pourquoi le club a été patient avec Jocelyn Gourvennec

Stéphane Martin dit pourquoi le club a été patient avec Jocelyn Gourvennec

Le - Interview GA - Par

Encore lors de son intervention d'hier soir, dans l'émission 'Girondins Analyse', sur la radio RIG, l'ancien président des Girondins de Bordeaux, Stéphane Martin, a répondu sur les raisons qui avaient poussé le FCGB à maintenir aussi longtemps Jocelyn Gourvennec comme entraîneur, malgré de très mauvais résultats à l'automne-hiver.

"Avec Jocelyn Gourvennec, il y a surtout eu deux choses qui nous ont poussé à continuer :  la conviction personnelle - mais peut-être mauvaise - d'avoir un coach de qualité, à la fois professionnellement, humainement et puis aussi intellectuellement, mais aussi cette envie de ne pas sur réagir à des résultats à court terme, en se disant que ça allait être une expérience qui allait faire grandir tout le monde. Et, en plus, changer d'entraîneur, ce n'est pas quelques chose qui est neutre financièrement, et pour un club ce n'est pas une politique de changer d'entraîneur souvent. On assume d'avoir maintenu Jocelyn Gourvennec aussi longtemps et de lui avoir donné du temps, en étant tolérant face aux mauvais résultats, par rapport à tout son travail et son courage.

Malheureusement, il arrive un moment où on n'a plus le choix, même si on sait que ce n'est pas original et que ça reste une décision dure à prendre. Mais il fallait changer quelque chose et on ne pouvait pas changer tout l'effectif, ce qu'on avait déjà en partie fait à l'été 2017. Alors on s'est séparé de Jocelyn, en sachant que ça pouvait marcher ou pas avec le prochain entraîneur... C'était un moment vraiment très difficile, humainement d'abord, et économiquement aussi."

Stéphane Martin dit pourquoi le club a été patient avec Jocelyn Gourvennec

En continu