Souleymane Diawara n'était "pas au courant" de la rivalité FCGB - OM

Souleymane Diawara n'était "pas au courant" de la rivalité FCGB - OM

Le - Anciens - Par

Sur ARL, ce soir, dans l'émission 'Top Girondins', l'ancien défenseur central de nos Girondins de Bordeaux, Souleymane Diawara ; actuellement dirigeant de l'Athlético Marseille (National 3) ; est revenu sur son départ pour... l'Olympique de Marseille, en 2009 :

"Mon départ ? Par rapport aux supporters vous voulez dire ? Bah, pour vous dire la vérité, je n'étais pas au courant, à la base, qu'il y avait une grosse rivalité entre Bordeaux et Marseille. Vous savez, je suis le football de loin moi, donc bon... Bref. J'ai été surpris de toutes les insultes que j'ai pu recevoir, jusqu'à du racisme et des : 'rentre dans ton pays'. Je ne savais pas que les gens étaient méchants à ce point-là... Après, le foot, c'est comme ça. Bordeaux ne voulait pas m'augmenter, alors qu'ils avaient augmenté tout le monde et que je faisais partie de la colonne vertébrale de l'équipe. Marseille est arrivé et m'a proposé le double. Le foot, c'est notre passion, mais on joue aussi pour l'argent. Ça m'a fait mal, quand même, quand je revenais, que les supporters m'insultent et mon frère me disait que sur les réseaux, aussi... Mais ça fait partie du sport. Si on t'insulte comme ça, c'est que tu as fait du bon boulot. Et, avec du recul, je me dis que c'est le foot, que c'est comme ça. Je ne me prends pas la tête. Je sais ce que j'ai fait. Et je sais que je suis encore l'actu de tous les clubs où j'ai joué. Ce n'est pas car des gens m'insultent que je ne vais pas suivre les clubs qui m'ont donné à manger (rire) ! En plus, ce n'est pas la majorité. Et puis, une fois, à Bayonne, pendant l'été, j'étais allé voir un match de rugby et j'avais rencontré un supporter. Nous avions échangé sur ça et il avait fini par me comprendre."

Souleymane Diawara n'était "pas au courant" de la rivalité FCGB - OM

Contenu sponsorisé

En continu