Sertic : "On est qu'à 6 points de Lille, 3ème"

Sertic : "On est qu'à 6 points de Lille, 3ème"

Le - Vidéo - Par

Invité du "Club House" de Girondins TV, Grégory Sertic a réagi à plusieurs sujets, dont la situation des Girondins au classement après le succès contre Lorient (3-2), faisant lui-même suite à celui contre Evian Thonon Gaillard (2-1), sa condition physique pour laquelle on s'inquiète à cause de ses récents malaises et de son opération au cœur à la fin 2013, mais aussi son efficacité sur coups de pieds arrêtés et son aptitude à être décisif cette saison :

La victoire contre Lorient et la Ligue 1 :

"C’était une belle victoire, ça fait du bien. On avait à cœur de rattraper notre mois de janvier qui a été catastrophique. On espère maintenant enchainer à Sochaux, avec une troisième victoire consécutive et, pourquoi pas, un bon résultat face à Lyon, pour viser encore plus haut. (…) On est en embuscade, on voit qu’on est qu’à 6 points de Lille, qui est 3ème. Le championnat est serré, mais on peut, peut-être, se regrouper dans les 3-4 premières équipes."
Les difficultés contre les Melus :

"On préfère soit 14 heures, soit 17 heures. Après, c’est un peu tard ! C'est vrai qu'on a eu du mal. Pourquoi ? Je ne sais pas, je n’ai pas d’explication… Peut être à cause de la fatigue du match d'Evian, du terrain difficile - mais c’est pour les deux équipes -, de l’état d’esprit qui n’était pas là… Marquer les premiers nous a fait du bien et nous a permis de nous relâcher. Ensuite, on prend un but un peu gag mais on a su faire abstraction de ça et aller gagner au bout. Le plus important. (…) Il faut communiquer, c'est important. La discussion à la mi temps entre Lamine et Carrass' était nécessaire, cela nous manquait ces derniers temps."
Sa santé, après son malaise à la mi-temps :

"Tout va bien ! J’ai eu un petit souci à la mi-temps, mais les cardiologues étaient présents. Les examens médicaux ont été faits, je suis au max du top. Il y a le top et, au dessus, c’est le max du top."
Objectif 10 passes décisives :

"6 passes décisives et 3 buts, c’est bien. Il faut continuer. L’objectif, c’est d’arriver à 10 passes et de marquer encore davantage pour aider l’équipe à gagner des matches. Un joueur aujourd’hui doit se faire remarquer par ses stats."
Sertic a ensuite confirmé être devenu, depuis le départ de Ludovic Obraniak au Werder Brême, le tireur attitré des coups de pieds arrêtés. Il a expliqué avoir pris un plaisir particulier à faire (re)marquer Henri Saivet sur ses phases là et espère récidiver, notamment avec Guillaume Hoarau, pour qui il estime que son but contre Lorient récompense son gros volume de travail depuis son arrivée et symbolise l’apport dans le jeu. La vidéo des principaux extraits de l'émission, avec un Greg toujours bon client, est à voir ci dessous.

NB : Retranscriptions faites par nos soins.

Girondins TV

Sertic : "On est qu'à 6 points de Lille, 3ème"

Contenu sponsorisé

En continu