Sertic : "L'Euro 2016, un objectif pour moi"

Sertic : "L'Euro 2016, un objectif pour moi"

Le - Interview - Par

Durant, sa dernière interview pour Sud Ouest, Grégory Sertic n'a pas été questionné seulement sur les Girondins. mais a aussi témoigné de son plaisir de revoir le RC Lens, où il avait été prêté en 2010/11, en Ligue 1, comparant Jean-Louis Triaud à son homologue nordiste Gervais Martel pour ce qui est de la passion et des rapports familiaux avec le club et les joueurs.

Le Franco-Croate qui a 25 ans aujourd'hui même, a également évoqué sa santé, affirmant que ses problèmes de tachycardie du début de l'année sont réglés. Il a, enfin, parlé de sa situation, toujours trouble et délicate, vis à vis de l'équipe de Croatie qu'il a choisi de défendre... Malgré une possibilité pas si folle que ça de prétendre aux Bleus.

" Si je n'étais pas en Coupe du Monde, c'est que ce n'était pas le moment. Il faut peut-être prendre le temps. Peut-être que tout allait trop vite ? Ce n'est pas facile d'entrer dans l'équipe d'un pays dont vous ne parlez pas très bien la langue et de prendre la place d'un autre joueur qui a peut-être disputé tous les matches qualificatifs. C'est un problème de passeport. J'espère que ça va se décanter le plus rapidement possible. C'est un objectif pour moi de jouer l'Euro 2016 avec une sélection. Je dois aussi franchir un palier sur ce plan. Malheureusement, je ne serai pas encore appelé en septembre. "

Sertic : "L'Euro 2016, un objectif pour moi"

Contenu sponsorisé

En continu