Selon son directeur sportif, le Depor aurait toujours son mot à dire sur le dossier Diego Rolan

Selon son directeur sportif, le Depor aurait toujours son mot à dire sur le dossier Diego Rolan

Le - Mercato - Par

Objet d'un accord entre plusieurs parties l'été dernier, Diego Rolan est toujours en Espagne. L'attaquant uruguayen le fait en tout cas savoir sur les réseaux sociaux, où il communique depuis Malaga et ses alentours.

Pour autant, l'avenir du joueur de 25 ans a aujourd'hui peu de chance de s'inscrire dans le club où il a été prêté cette saison. Alors qu'un retour en Gironde semble de mise selon les propos de Stéphane Martin et de Gustavo Poyet, dû à la relégation de La Corogne en D2, ce qui invaliderait l'accord ; le Depor a, de son côté, un tout autre son de cloche...

Après les propos de son président au début du mois de mai, La Corogne a exprimé, par la voix de son nouveau directeur sportif, Carmelo del Pozo, le fait que le club gardait toujours une option sur ce dossier et attendrait de connaître l'avis de Rolan pour la suite : soit le joueur est tenté par le fait d'aider le club à se relever d'une descente en D2 soit il préfère le quitter cet été et renflouer les caisses d'un club qui en aurait bien besoin pour se constituer son équipe de la remontée.

Voici en tout cas les propos de Carmelo del Pozo donnés aujourd'hui sur les ondes de la Cadena Ser :

"Selon moi, n'importe laquelle des deux issues sera positive pour le club : on a fait un bon coup avec lui, maintenant s'il ne souhaite pas évoluer au Depor parce que nous serons en Deuxième Division il y aura une possibilité de réaliser un bénéfice économique important pour nous. S'il veut embarquer avec nous en D2, il sera alors un renfort de choix, le meilleur probablement. Mais pour moi, le Depor est le grand gagnant de l'accord que nous avons établi dès l'an dernier sur ce dossier. Nous allons maintenant lui donner le temps de la réflexion car je veux des joueurs motivés. Nous en aurons besoin pour cette saison en deuxième division."

Traduction faite par nos soins

Selon son directeur sportif, le Depor aurait toujours son mot à dire sur le dossier Diego Rolan

En continu