Saivet et Sertic regrettent Krychowiak

Saivet et Sertic regrettent Krychowiak

Le - Anciens - Par

S'il est un joueur, parmi ceux formé à Bordeaux et évoluant aujourd'hui ailleurs en L1, qui aurait sans doute pu (dû ?) avoir un meilleur sort à Bordeaux, c'est sans doute lui. De la génération des Henri Saivet et Grégory Sertic, le récupérateur international polonais de Reims Grzegorz Krychowiak n'a jamais vraiment eu sa chance au FCGB et fait le bonheur des Rouge et Blanc, mieux classés que Bordeaux (avec un match en plus) avant de les recevoir demain.

Pour Scapulaire.com, Laurent Brun (So Foot) relaye des propos de Saivet et Sertic, qui regrettent l'un comme l'autre de ne plus pouvoir compter le rugueux récupérateur (surnommé "La bûche") comme coéquipier.

(Sertic) "Je l’ai connu en jeunes, où nous avions une très belle relation en milieu de terrain. C’est un mec qui ne lâche rien ! Tu peux vraiment aller à la guerre avec lui, c’est quelqu’un sur qui tu peux compter. On connait aujourd’hui ses talents techniques, sa qualité de passe et de frappe ; pour moi, c’est un joueur complet.

Il n’a peut-être pas eu sa chance à Bordeaux… il l’avait eue à Nice la saison dernière, mais au poste d’arrière droit. C’est compliqué quand c’est pas ton poste… mais je suis content pour lui qu’il réussisse à présent.On ne peut pas dire qu’il n’a pas réussi à Bordeaux, mais peut-être juste qu’on ne lui a pas donné sa chance.

Je pense qu’en fin d’année, il partira : soit dans le championnat anglais, soit dans l’allemand.
L’anglais, parce qu’il casse beaucoup, l’autre, parce qu’il frappe de loin…"

(Saivet) "On ne peut pas le juger sur un poste qui n’était pas le sien. On n’est pas surpris, parce que l’on savait qu’il aurait une trajectoire intéressante. C’est un travailleur, qui fait toujours des séances en plus. Il va progresser et ça ne m’étonnerait pas qu’il atteigne un plus gros club. La première fois que je l’ai rencontré, c’était en jeunes, lors d’un France-Pologne. Quand il est arrivé ici, j’ai dit que c’était un bûcheron ! Et c’est parti comme ça…"

Au vu de la photo illustrant cette brève, partagée par "Krycho" sur son compte Twitter à l'issue d'un entraînement, on se dit que la grinta perpétuelle du N°4 rémois ferait probablement beaucoup de bien du côté du Haillan.

Scapulaire.com

Saivet et Sertic regrettent Krychowiak

Contenu sponsorisé

En continu