R. Maracineanu : "Peut-être des rencontres possibles en juillet"

R. Maracineanu : "Peut-être des rencontres possibles en juillet"

Le - Coronavirus - Par

Lors d'une interview sur l'antenne d'Europe 1, la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a évoqué l'avenir des événements sportifs dans cette seconde phase du déconfinement de la crise du Covid-19.

La Ministre a précisé qu'au mois de juillet il serait possible de reprendre les oppositions collectives. Ainsi donc, la tenue de matchs amicaux sera autorisée pour les clubs de football professionnels, sous réserve évidemment que la situation sanitaire continue de s'améliorer.

Par ailleurs, Roxana Maracineanu a également parlé des conditions d'accès à ces rencontres pour le public :

"Notre ambition est de sécuriser cette reprise des compétitions avec du public, si possible, dans la limite qui a été annoncée, c'est-à-dire moins de 5 000 personnes dans une enceinte sportive. Maintenant, il va falloir observer comment ce nombre évoluera en fonction de l'évolution de la circulation du Covid-19 en France. Il faut essayer de voir, aussi, si dans le monde professionnel, comme il y aura une reprise de l'entraînement collectif, peut-être que des rencontres collectives seront possibles, puisque maintenant les Français peuvent se déplacer au-delà des 100 km, donc il y aura la possibilité d'organiser des matches dès la fin du mois de juillet, et même peut-être avant en fonction de l'évolution de la pandémie. Si des diffuseurs sont intéressés par ces matches, et que ces matches peuvent être retransmis, on fera tout pour que cela puisse se faire. [...] Avec le public, qui pourra être autorisé à rentrer dans les stades, aujourd'hui, c'est moins de 5 000. Peut-être que ce nombre sera amené à évoluer en fonction de la circulation du virus. Évidemment, s'il y a moins de personnes malades ou d'hospitalisations, et que tous les feux sont au vert pour une reprise, on ne s'imposera pas un chiffre quelconque. Mais aujourd'hui c'est ce chiffre qui prévaut, et on s'en tient là. Mais c'est comme pour tout. Vous avez vu, au fur et à mesure des mois, ça évolue. Je pense que, concernant le sport, il y a quelques semaines, personne ne s'attendait à ce qu'on puisse proposer aux collectivités de rouvrir progressivement l'accès à leurs équipements et de permettre au public d'avoir accès à ces équipements. Mais on a bien travaillé, avec les collectivités, à l'édition et à l'élaboration de nos guides sanitaires, avec toutes les associations de techniciens et toutes ces associations travaillant dans le cadre de la gouvernance partagée du sport, qui ont été très actives à la commande du Ministère des Sports. Nous avons donc vraiment pu, tous ensemble, avancer de manière collaborative et faire en sorte que le sport se déconfine étape par étape, pour aller dans un sens plus sécurisé et bon pour l'économie du sport."

Retranscriptions faites par nos soins

R. Maracineanu : "Peut-être des rencontres possibles en juillet"

Contenu sponsorisé

En continu