Riolo : "Si Bonnissel pouvait nous dire la façon dont son travail à la cellule de recrutement n’est pas souvent entendu"

Riolo : "Si Bonnissel pouvait nous dire la façon dont son travail à la cellule de recrutement n’est pas souvent entendu"

Le - Médias- Par Aymeric

Troisième et dernière retranscription faite à partir du podcast de "L'After Foot" (RMC) d'hier soir et du gros débat, fait d’entée d'émission, sur la mauvaise gouvernance des clubs de Ligue 1, dont Bordeaux (peut-être le club le plus cité dans les échanges...). Comme il y a quelques mois, Daniel Riolo a ainsi remis sur la table l'histoire - bien connue des habitués du Haillan - voulant que Jérôme Bonnissel, directeur de la cellule de recrutement des Girondins, ne soit pas assez écouté par sa direction pour ce qui est de l'activité sur le marché des transferts.

«  A Bordeaux, on voit que ce sont les joueurs qui gouvernent. Mais si on a vraiment envie de savoir ce qui se passe aux Girondins, on devrait inviter Jérôme Bonnissel à dire ce qu’il en pense. Mais je doute qu’il puisse vraiment s’exprimer…  S’il pouvait nous dire la façon dont son travail à la cellule de recrutement n’est pas souvent entendu… Il pourrait te faire la liste de tous les mecs qu’il a proposés qui n’ont pas été voulus, celle de ceux qui ont été pris à la place et de pourquoi ils ont été pris… Je le dis en plaisantant, car je sais qu’il ne pourra pas en parler. »

Gilbert Brisbois, l'animateur du talk show, lui expose alors la proposition humoristique faite par… Girondins Analyse, envoyant Riolo sur le banc du FCGB à la place de Willy Sagnol*.Réponse immédiate de l'intéressé, l'air amusé :« Non, je n’ai jamais rêvé de montrer mes talents sur un banc, car je pense que je n’en aurai pas. Chacun fait son métier, et ce n’est pas le mien. En revanche, président ou directeur sportif, il est clair que je ne ferai pas pire que ce qui est fait dans beaucoup de clubs de Ligue 1, ça j’en suis convaincu.

(...) Mais sinon, on était en train de parler de Bordeaux. Attends, Bordeaux c'est quand même un beau club historique de notre football, il y a des installations qui sont très bonnes, une belle région… Les joueurs qui sont passés là-bas dans les bonnes périodes ont toujours dit que c’était un régal d’évoluer dans ce club. Là, ils viennent de se faire un nouveau stade, et ils se retrouvent dans cette situation... Que les Girondins soient derrière Paris, Lyon et Marseille, car ils ont plus de moyens financiers, ok. Mais aujourd’hui, avec le nouveau stade et tout, Bordeaux devrait faire 4-5, être là, montrer quelque chose dan le jeu. Il doit se passer un truc quand tu joues contre Bordeaux, c’est quelque chose quand même. Bordeaux, ça ne va pas se faire fesser cul nu à Ajaccio, ça ne se contente pas d’avoir été faire un nul au Parc des princes en pensant bouffer là-dessus toute la saison. C’est pas possible. A un moment, tu dois être en phase avec ce que tu es. »

http://www.zupimages.net/up/15/45/ll0g.jpg

*Pour conclure l'histoire, suite à la réponse de Riolo par rapport à notre QQPNSP, Brisbois a lancé, sur les réseaux sociaux d’RMC, un petit sondage pour savoir si son collègue de l’After ferait un bon directeur sportif.

En continu