Riolo : "On ne devrait même pas parler de Bordeaux"

Riolo : "On ne devrait même pas parler de Bordeaux"

Le - Médias - Par

Très remonté au moment d'évoquer la victoire de Bordeaux face à Saint-Etienne (2-0), Daniel Riolo vient de lâcher une nouvelle analyse acide à propos des Girondins et d'un Francis Gillot qu'il semble avoir dans le nez :


« Gillot s’est débarrassé des Coupes nationales et de la Coupe d’Europe, moi j’ai envie de me débarrasser de lui ! Ce soir, j’ai vite lâché la rencontre. Elle ne se jouait même pas sur une pelouse digne de ce nom ! Il faudrait que ce soit Bordeaux qui se débarrasse de lui déjà…  De toutes façons, ça ne sert à rien que Bordeaux termine plus haut et joue la Coupe d’Europe. Si c’est pour emmerder les gens. Pour nous emmerder. On ne devrait même pas en parler. »

Riolo, qui semblait s'être calmé à la trêve, réagissait, à chaud, aux propos de Gillot en conférence de presse d'après match, diffusés juste avant. Dans l'extrait, l'entraîneur nordiste des Marine et Blanc évoquait, il est vrai, son envie d' "emmerder les autres jusqu'au bout" et de profiter du calendrier allégé des Girondins, "débarrassés" (il a, maladroitement, utilisé ce verbe) des matches tous les trois jours, pour se maintenir dans le haut du tableau.


Également présent dans l'After Foot de ce dimanche, Ali Benarbia (ex-champion de France avec le FCGB en 1999) a été bien plus mesuré, affirmant que Bordeaux était à sa place en étant 6-7ème et qu'il ne voyait pas cette équipe finir à une meilleure place.


NB : Retranscription faite par nos soins, à partir du direct d'RMC.

Riolo : "On ne devrait même pas parler de Bordeaux"

Contenu sponsorisé

En continu