Ricardo : "Les diplômes ? Je le savais, c'est ma faute, il n'y a rien à dire"

Ricardo : "Les diplômes ? Je le savais, c'est ma faute, il n'y a rien à dire"

Le - Interview - Par

Toujours dans son entretien d'hier, sur les ondes de la radio RMC, le manager brésilien des Girondins de Bordeaux, Ricardo Gomes, qui a pu confirmer sa très bonne entente avec son staff et notamment Éric Bedouet (le préparateur physique, mais entraîneur officiel du FCGB). "Qui fait l'équipe ? Nous deux..." a ainsi plaisanté l'ancien entraîneur des Girondins entre 2005 et 2007.

Mais, faute de diplômes à jour, l'ex grand défenseur central puis entraîneur de Paris, Bordeaux, Monaco et de plusieurs clubs brésiliens sait bien que son rôle de "manager" est fait pour respecter un règlement auquel il se soumet :

"Quand je suis revenu, je le savais, c'est normal... Je n'ai pas les diplômes, je ne peux pas parler en conférence de presse d'avant-match ou me lever du banc pendant ; c'est comme ça. Les diplômes, c’est ma faute, il n’y a rien à dire. Quand je suis revenu en France, à Bordeaux, en 2005, j’ai commencé à tout passer, pour faire comme tout le monde, et ensuite je suis parti à Monaco puis retourné au Brésil. Entre temps, il n’y a rien à dire, les règles ont changé et il faut trouver des solutions avec la fédération et l’UNECATEF, pour bien faire comme tout le monde."

Ricardo : "Les diplômes ? Je le savais, c'est ma faute, il n'y a rien à dire"

Contenu sponsorisé

En continu